Mode et beauté

En effet, ce petit bout de tissu inventée par le bonnetier Etienne Valton qui créera ensuite "Petit Bateau" fête son centenaire cette année.


Vous imaginez votre vie sans culotte ? Non et pourtant, elle n'a que 100 ans cette pièce indispensable à tout vestiaire. Avant, on portait des culottes longues et assez inconfortables. C'est la marque Petit bateau qui a conçu ce vêtement révolutionnaire pour l'époque.

La nouvelle venue est une "culotte sans jambes", tricotée dans une nouvelle maille à côte dite 2x2. Elle est produite pour les petits enfants, pour qu'ils puissent mieux gigoter, disons. Le modèle en coton pu (plutôt qu'en laine ou en mixte) fait directement fureur. Et sera déclinée en version féminine.

© Archives Petit bateau

Dès 1913, le bonnetier Etienne Valton avait déjà utilisé sur quelques culottes pour enfants cette appellation de "Petit Bateau", d'après la comptine que sa femme Germaine chantait sans cesse à leurs enfants ! La guerre gèle le projet mais en 1918, l'affaire reprend de plus belle et en 1920, l'homme d'affaires dépose la marque de fabrique "Petit Bateau". Entre 1921 et 1930, plus de 30 millions d'étiquettes Petit Bateau seront fabriquées !

© Archives Petit bateau

Le succès est tel que Petit Bateau utilise sa côte 2x2 et son coton pour fabriquer des vêtements pour enfants et adultes et à cette période, on voit de nombreux concurrents éclore qui veulent profiter aussi du train lancé à toute vapeur : Petit Breton, Petit Coq, Petit Mousse, Petit Pierrot, Petit Tambour, ...

Dans les années 30, la fameuse côte se fait 1x1 et plus douce, plus souple et libère encore davantage le corps. Tandis que l'énergique patron de la marque se lance avec un bonheur pour les punchlines dans la publicité, rendant sa lingerie incontournable et populaire. Ainsi naît Marinette, une petite fille joufflue qui sera aussi connu que Banania dans un autre genre ! 

© Archives Petit bateau

Par la suite, les culottes Petit Bateau vont continuer de vivre avec leur temps : le jersey coton élasthanne rejoindra bientôt le coton pur. La rayure marinière entre dans le vestiaire de même que la milleraies, invention maison. 

La "réclame" qui a fait le bonheur des début continue de vanter la qualité, le confort et le style de Petit Bateau au travers de campagnes inventives. La maison se lance également chaque année des collaborations pour donner un coup de boost à ses culottes et ses cotonnades : ont ainsi joué Jean-Charles de Castelbajac, Inès de la Fressange. On y a retrouvé les dessins des auteurs emblématiques de l’École des Loisirs, Claude Ponti, Tomi Ungerer, Mario Ramos, ...de même que les empreintes facétieuses de Keith Haring et les planches naturalistes Deyrolle.

© Archives Petit bateau

Aujourd'hui, 1 culotte Petit Bateau pour femme pèse environ 40g mais surtout, elle est fabriquée à partir de 2.4 km de fil de coton. Du fil initial jusqu’au produit fini, elle subira 43 points de contrôle et passera entre les mains de 15 personnes. Chaque année 4,7 millions de culottes Petit Bateau sont vendues dans le monde.