Mode et beauté Trouver le "bon" maillot de bain, un shopping casse-tête ou même une épreuve pour pas mal de femmes juste avant l'été. La meilleure des solutions ? Ne pas regarder de trop près les tendances et investir dans un maillot de bain de belle qualité, à l'architecture impeccable. "L'architecture corporelle" c'est d'ailleurs l'un des credo de la marque de maillots de bain Eres, maison française de luxe qui fait référence dans le monde entier depuis 50 ans.


Tout a commencé en mai 1968, eh oui ! C'est au son de "Sous les pavés la plage", qu'Irène Leroux, fraîchement diplômée en lettres, reprend la direction de l'entreprise familiale à Paris. L'atelier a toujours produit des collections balnéaires estivales. A l'instar de Coco Chanel avant elle, la jeune femme ne va pas se contenter de continuer à créer des maillots et de la lingerie de bain de très bonne facture : elle pense avant tout à la femme qui revêt ces pièces ô combien délicates du vestiaire et bien souvent contraignantes à l'époque. Elle lance alors Eres, sa marque qui va permettre d'une part de donner plus de liberté au corps des femmes (on est en mai 68 !) et d'offrir des nouveautés et des collections renouvelées à toutes les femmes qui ont besoin de maillots de bain tout au long de l'année, entre Riviera et île Moustique par exemple...

Un corps libre et des formes soutenues

Eres propose également des modèles deux-pièces qui s'achètent de manière séparée : une révolution à l'époque qui permet au bikini de correspondre au mieux à toutes les morphologies. Et ce n'est pas la seule des révolutions : aujourd'hui encore la maison crée des modèles dans un Lycra très résistant et gainant qui lui est propre : il est surnommé "peau douce". Un autre est venu le rejoindre nommé "parachute" qui sèche très rapidement. Résultat : les maillots Eres tiennent des années et "shapent" le corps en l'épousant dans une matière hyper-confortable, effet seconde peau. Un vrai tour de magie qui en fait un must en matière de swimwear.

Luxe et design


Par la suite, la marque sera rachetée par Chanel en 1996 sans perdre son ADN, loin de là : Irène Leroux en restera la directrice artistique et continuera de lancer des nouveautés : une ligne de lingerie et une ligne de gaines confortables. En 2007, Irène Leroux cèdera sa place à la styliste Valérie Delafosse. Qui sera elle-même remplacée par Marie-Paule Minchelli et Yasmine Eslami quelques années plus tard.

Aujourd'hui, la marque, comme les grandes maisons de mode, lance des collections "Croisière" d'entre-saison et reste fidèle à ses codes : des maillots très élégants, sans armatures, aux coupes intemporelles (le bikini triangle est un must) avec toujours un détail pour les sublimer. et des couleurs ou imprimés très smart. Dans le cadre de leurs 50 ans, Eres a d'ailleurs réédité ses 5 maillots de bain et bikinis les plus emblématiques dans une nouvelle couleur (voir la galerie photos ci-dessus).

A noter que même s'il n'y a pas d'armatures ni de taille de bonnet, il existe également des formes de haut de bikini plus emboîtantes désormais pour les poitrines plus fortes. Le mieux étant de se faire conseiller en boutiques...