Mode et beauté

Son premier défilé était très attendu: Marine Serre, lauréate du prix LVMH pour les jeunes créateurs de mode, a présenté une collection faite d'hybridations réussies entre sportswear et vintage, mêlant uniformes de travail et vêtements de protection avec une touche plus "couture" et féminine.


Son logo, un croissant de lune, ponctue la collection, évoquant à la fois un symbole de l'islam et une marque de sport. Il s'imprime en motifs répétitifs sur des combinaisons moulantes intégrales, qui recouvrent dans certains cas la silhouette de la tête aux pieds. L'expression "Futurewear" revient aussi régulièrement sur des hauts de plongée ou des jupes fluides.


La collection fait aussi une large place à l'"upcycling", démarche consistant à utiliser des tissus usagés pour en faire de nouveaux vêtements: des robes flottantes sont faites d'assemblages de foulards, d'autres de t-shirts. Des vestes et pantalons de travail sont couverts de poches pour ranger stylos, rouge à lèvres, bouteille d'eau, livre et téléphone portable. Côté accessoires, des ballons de gymnastique sont transformés en minaudières.

La jeune femme, diplômée en juin 2016 de l'école de La Cambre à Bruxelles, a travaillé chez Maison Martin Margiela, chez Christian Dior auprès de Raf Simons, et Balenciaga avec Demna Gvasalia.