Mode et beauté

Dans sa dernière campagne, Gucci choisit de célébrer la diversité. La maison italienne se positionne ainsi pour une plus grande diversité sur les catwalks, souvent majoritairement arpentés par des mannequins blancs.


Il y a deux mois, Gucci partageait une série de vidéos sur Instagram mettant exclusivement en scène des mannequins noirs. Ces derniers devaient répondre à deux questions : "Quel est ton animal spirituel ?" et "Que signifie avoir une âme ?" Ce qui laissait présager une campagne de pub avant-gardiste où l'individu et la personnalité occupent une place importante.

Enfin dévoilée sur les réseaux sociaux et dans le magazine Dazed, la campagne - intitulée « Soul Scene » - est un hommage funky et coloré au dandysme et à la Northern Soul, un mouvement musical né à la fin des années 60 au Royaume-Uni. Alessandro Michele s’est également inspiré de l’exposition Made You Look, qui se focalisait sur la masculinité afro-américaine, et du travail en noir et blanc de Malick Sidébé.

Shootée par Glen Luchford, les mannequins s’invitent et se déhanchent sur la piste de danse du Mildmay Club à Londres. Paillettes, couleurs vives, accumulation de détails et de motifs dans une ambiance un peu surannée. Une campagne qui fait du bien dans une période où la diversité apparaît comme nécessaire dans le monde de la mode. La maison italienne compte parmi les premiers à militer pour une représentation de la diversité et mettre en avant les communautés sous-représentées dans l’univers de la mode.