Mode et beauté

Les Néerlandais Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh ont remporté dimanche le grand prix du jury Première vision du 33e festival international de mode d'Hyères.


Véritable tremplin de la jeune création, ce festival a eu un coup de coeur convaincant pour une collection aux allures de manifeste pour la protection de l'environnement. Une veste bleu nuit déstructurée, un dauphin gonflable sur la tête en guise de couvre-chef ou encore un filet de pêche pour accessoire: avec "Fish or fight", une collection pour hommes engagée, le duo a séduit le jury présidé par le directeur artistique de Berluti, Haider Ackermann, qui lui a remis le prix le plus prestigieux du festival dans la catégorie mode.

Rushemy Botter, 32 ans, est originaire de Curaçao, île des Caraïbes, L’un a étudié à l’école Amfi d’Amsterdam. Sa compagne Lisi Herrebrugh (28 ans) vient de l’Académie d’Anvers, où ils vivent ensemble depuis neuf ans.

Leur collection de mode masculine a été présentée par des mannequins noirs, l'allure informelle des modèles se conjugant à une grande maîtrise de la couture pour former des costumes déstructurés et recomposés de milles façons, des motifs peints sur les tissus,un détournement des codes et beaucoup d’humour. "Ils sont les auteurs d'une collection très spectaculaire qui travaille sur la dénonciation des méfaits de la consommation sur la planète", a commenté le directeur Jean-Pierre Blanc.


La collection est à l'image de cette 33e édition qui met en avant "une jeunesse très responsable, enthousiaste, forte et très positive. Elle donne une leçon de bonheur avec en plus une forme de poésie", a souligné M. Blanc.


Les autres récompenses

Le festival a également récompensé la Canadienne Marie-Ève Lecavalier qui s'est vu remettre le prix Chloé et la mention spéciale du jury. Le public a lui distingué la collection pour femmes de la Belge Sarah Bruylant.

Dix créateurs de huit nationalités différentes avaient été sélectionnés parmi les quelque 300 dossiers reçus par le festival qui offre notamment aux principaux gagnants une bourse de 15.000 euros ainsi que des projets de collaboration avec des marques.

Côté accessoires de mode, les bijoux auditifs (notamment prothèses auditives) des Françaises Kate Fichard, Flora Fixy et Julia Dessirier ont été récompensés du prix Swarovski. Enfin, dans la catégorie photographie, le grand prix du jury a été remis à l'Américano-Irlandaise, Eva O'Leary et le prix American vintage à Sarah Mei Hermann des Pays-Bas.

Le Festival international de mode et de photographie à Hyères, s'achève ce lundi, il se tient chaque année dans le cadre de la villa Noailles, sur les hauteurs de la ville, où sont organisés expositions, showrooms, rencontres et ateliers, ouverts au public. Les expositions sont ouvertes jusqu'au 27 mai.

Ce rendez-vous, destiné à faire émerger et soutenir de nouveaux talents, a notamment distingué dans le passé Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent, mais aussi Julien Dossena (Paco Rabanne) ou encore le duo néerlandais Viktor&Rolf.