Mode et beauté

Miuccia Prada a présenté jeudi soir une défense inflexible de son leadership créatif au sein du géant du luxe en difficulté qui porte son nom, assurant que son oeuvre restait plus importante que les ventes.

Et sa maison a présenté une collection ornée des clous des célèbres vestes en cuir noir des rockers , alors que Karl Lagerfeld avait fait planer un peu plus tôt chez Fendi une atmosphère à la fois chic et tropicale, tout en transparence et en couleurs douces.

© AFP

"Je ne veux pas être jugée par les ventes", a déclaré Miuccia Prada à des journalistes dans les coulisses juste après son défilé, réagissant aux derniers résultats semestriels décevants du groupe, dont le chiffre d'affaires a perdu plus de 5% et le bénéfice net plus de 18%.

"Je ne pense jamais à ça. Ma vie est plus importante, ce que je fais à travers mon métier est plus importante que ça", a-t-elle ajouté.

Prada a souffert d'un ralentissement en Asie et de la volatilité des taux de change, mais aussi d'une stratégie mal définie puisque d'autres maisons comme Gucci ont su rebondir nettement mieux.

© AFP

Sur le podium, Prada s'est présentée avec un esprit combatif, dans une combinaison de robes florales, de chemises à rayures et de pantalons étroits s'arrêtant au-dessus de la cheville.

© AFP

'Chic et tropique' chez Fendi 

Derrière cette collection, l'idée de l'ardoise vierge: presque toutes les robes étaient blanches au départ, avec ensuite des impressions de couleur et des collages d'images tirées d'artistes féminines de bandes dessinées.

© REPORTERS

"Nous devrions vraiment commencer à être combattives", a expliqué Miuccia Prada en dénonçant le traitement des femmes à travers le monde. "En quelque sorte, j'encourage la force".

Chez Fendi en revanche, Karl Lagerfeld les a invitées dans "un tourbillon de couleurs et de saveurs caribéennes", avec une garde-robe riche en figures géométriques et en damiers présentée sur une musique jungle électro par des mannequins stars comme Gigi Hadid, Kendall Jenner et Kaia Gerber, 16 ans, fille de Cindy Crawford.

Il y a aussi l'idée de légèreté dans ce vestiaire où les vêtements style "filet de pêche" en nylon ou organza côtoient les franges qui rappellent d'exotiques branches de palmier.

© REPORTERS

Aucun signe de tristesse, ni d'austérité dans la collection qui arrive trois mois après la mort à 80 ans de Carla Fendi, l'une des cinq soeurs à l'origine du développement de la griffe romaine.

Sur le podium, les jupes légères et les manteaux sont bleu océan, vert écume de mer ou rose corail. Et les chemises en coton, à rayures ultra-fines, sont serrées haut sur la taille.

© REPORTERS

Au milieu de ces impressions de vacances balnéaires, Lagarfeld peut glisser un trench denim ou une robe de cuir marron, style pionnier à la conquête de l'ouest.

Le show Fendi a aussi été l'occasion pour la marque de révéler sa dernière production d'accessoires -- secteur qui reste l'une de ses sources majeures de revenus -- avec par exemple un nouveau sac en cuir Mon Trésor, agrémenté de perles métalliques, et un élégant sac en trapèze Runaway en mailles transparentes avec anses en rotin.

© REPORTERS