Mode et beauté Cet été, on dit non au diktat de la minceur et on s'accepte entièrement! C'est dans cette optique que la comédienne Laura Calu a créé le 28 avril dernier le hastag #objectifbikinifermetagueule sur Instagram.


Lassée de voir les médias ne relayer uniquement que des images retouchées de femmes au corps svelte comme idéal pour le bikini body, l'humoriste Laura Calu a voulu, avec le hashtag fun qu'elle vient de lancer #Objectifbikinifermetagueule, rappeler qu"il n'existe pas de perfection" et que "toutes les femmes sont belles". Ce que Laura Calu n'avait pas imaginé, c'est l'ampleur que cette campagne prendrait. On recense à l'heure actuelle sur Instagram plus de 1 535 posts avec le mot-dièse mentionné! Photos avec cellulite, poignées d'amour et vergetures apparentes pullulent sur la toile... pour notre plus grand bonheur. La révolution est en marche et elle sera non photoshoppée.



Cette campagne de "body acceptance" est la dernière créée en date. On se souvient notamment du hashtag #Effyourbeautystandards créé en 2015 par le mannequin américain Tess Holidays pour dénoncer le manque de diversité des corps dans le monde du mannequinat. Plus de 3 millions de photos ont été postées sur Instagram à ce sujet. Il y a également #alternativecurves aux 172 405 posts qui veut représenter les femmes rondes au style particulier: cheveux colorés, corps tatoués, piercings divers,... Les hashtags changent mais la revendication reste la même : acceptons-nous, acceptons les autres tels qu'ils/elles sont !