Mode et beauté

Les actes valent mieux que les mots, et ça, l'instagrameuse aux 333.000 followers Chessie King l'a bien compris


Par une vidéo mise en ligne le 12 avril en partenariat avec l'organisation qui oeuvre contre le cyberharcèlement, Cybersmile, la jeune femme dénonce le body shaming: blâmer quelqu'un sur base de son apparence physique.

Une transformation monstrueuse...

Au début de la vidéo la question qui s'affiche sur une image de Chessie King en sous-vêtements est claire: "qu'en pensez-vous ?". Au fur et à mesure des critiques formulées à propos de son esthétique, son corps se transforme comme par magie sous les coups de cutter de  Photoshop. Plus la transformation avance, et plus la chute se fait évidente: on ne peut pas plaire à tout le monde à défaut d'en devenir monstrueux.

Pour mieux dénoncer les trolls

Sur son compte Instagram, la jeune femme s'adresse à ses followers : "si nous changions notre corps pour chaque troll, écoutions chaque cyber harceleur, nous serions des monstres. Que vous ayez 23 followers ou 3 millions, PERSONNE ne devrait avoir affaire à la haine en ligne".