Mode et beauté

La marque milanaise Big Uncle s'est offert un bad buzz en présentant une collection nommée "Colonial Deal".


Parmi des pièces relativement classiques aux couleurs douces, l'on retrouve un pull crème barré du mot "colonialism". C'est cette pièce qui a suscité la polémique ces derniers jours. On peut se demander ce qui est passé par la tête des créateurs en élaborant ce vêtement. Le colonialisme est en effet une période sombre de notre histoire bien souvent associée à des massacres de masse pour soumettre les populations locales et à d'autres atrocités.

© big uncle

En voyant ce pull, le sang de Mireille Harper n'a fait qu'un tour. La jeune femme de 23 ans a aussitôt contacté la marque pour lui signaler à quel point elle était "dégoûtée". Mais la réponse qu'elle a reçue ne lui a pas du tout plu. Big Uncle lui a en effet répondu qu'elle allait "y réfléchir". Une réponse courtoise qui ne répondait pas vraiment au problème posé par la collection. Mireille Harper a alors créé une pétition pour forcer la marque à retirer les vêtements problématiques. Elle a déjà récolté des centaines de signatures.

"La marque semble avoir un manque de compréhension des gens de couleur qui continuent à vivre avec ce traumatisme. Cela a encore des conséquences aujourd'hui. En Italie (ndlr : où ses parents vivent), les comportements racistes et discriminatoires sont encore d'actualité. Je pense à la récente fusillade à Macerata", explique la jeune femme à The Independent. Pour rappel, cette fusillade perpétrée par un néofasciste avait blessé cinq hommes et une femme originaires du Mali, du Nigeria et du Ghana au mois de février.

La marque contrainte de s'excuser

La marque, elle, ne semble pas comprendre les réactions négatives des internautes par rapport à sa collection. Un porte-parole de Big Uncle a ainsi expliqué que la marque "ne cautionne pas cette période sanglante remplie d'atrocités" et qu'elle souhaitait juste "célébrer la manière de s'habiller du XIXème siècle." "Ecrire colonialisme sur un t-shirt ne veut pas dire qu'on veut célébrer cette période, on voulait au contraire pousser les gens à y réfléchir. Nous sommes désolés que le nom de notre collection ait suscité autant d'indignation, nous ne voulions offenser personne et nous présentons nos excuses si nous l'avons fait."

Si la marque affirme donc être contre toute forme de colonialisme, elle souligne qu'elle "adore le style colonial". "Avec notre collection, nous voulions réaliser un voyage dans les anciennes colonies pour comprendre le style colonial. Les formes et les volumes s'entremêlent comme les cultures de l'Est et de l'Ouest."

La marque Big Uncle a été fondée en 2014 par deux designers italiens, Sabino Iebba et Riccardo Moroni.