People

"Femme objet pornifiée", "mariage machiste, sexclavagiste" : des tags haineux sont apparus sur les murs de la mairie de Bidart suite au mariage de l'acteur et de la top modèle vendredi dernier.


Ils s'y sont dit oui le vendredi 24 août dernier : la ville de Bidart pouvait se rengorger d'avoir accueilli le mariage de Vincent Cassel avec Tina Kunakey. Entourés de leurs familles et de leurs amis (dont Elie Semoun, Gilles Lellouche et Adèle Exarchopoulos), le mariage étant plutôt décontracté, à l'image de cette petite ville des Pyrénées Atlantiques.

Mais le bonheur du mariage a été écorné par un fait divers dont la mairie (et les frais épousés) se seraient bien passés. Selon La Dépêche du Midi, l'hôtel de ville où a eu lieu le mariage a été vandalisé : des inconnus y ont pénétré pour y inscrire des tags telles que « Femme objet pornifiée », « mariage machiste, sexclavagiste ».

Le dimanche, des ouvriers de la mairie s'affairaient à effacer ces écrits, selon le quotidien régional.

Ce n'est pas la premièer fois que le couple est victime d'insultes et de commentaires haineux : Vincent Cassel a 51 ans et a 30 ans d'écart avec la jeune mannequin qui en a 21. Il y a trois semaines, le duo avait posté une vidéo depuis Biarritz avec un commentaire bien senti pour montrer que ces paroles de trolls ne les atteignaient pas.

© INSTAGRAM