People L'actrice et commédienne française Ariane Brodier en a assez des insultes et elle l'a fait savoir sur Instagram.

En août dernier, la femme de 38 ans a annoncé sa grossesse sur les réseaux sociaux. Elle file en effet le parfait amour avec le joueur de rugby Fulgence Ouedraogo. Depuis, elle ne cesse de recevoir des commentaires haineux et même des menaces de mort. Elle a dénoncé cet acharnement ce jeudi 28 décembre et revient sur les injures dont elle est la victime, comme le relaye le Huffington Post.


Le plus incroyable reste les propos lancés à l'encontre de son fils qui n'est pas encore né. "Mon Bébé, mon amour qui se fait déjà critiquer sur les réseaux sociaux à cause de son métissage, car oui chaque jours je subis des insultes racistes, des menaces de mort et d’autres mots horribles", regrette-t-elle.

Fortement attaquée sur son physique, elle se dit "fière de mon bidon, même si certains me disent que je suis une vache sur le point de vêler".

Elle répond à ses détracteurs en gardant son calme : "Je voulais juste vous dire que je continuerai à sourire et à être heureuse n'en déplaise à certains, peut être des jaloux, car j'avoue j'ai beaucoup de chance".