People

Qui doit obligatoirement passer par le sur-mesure...

Exemple pour de nombreuses femmes, le mannequin dit "plus size" connaît un énorme succès. De plus en plus d'enseignes et de magazines s'arrachent ses mensurations pulpeuses, son magnifique sourire. Mais le parcours n'a pas toujours été évident pour Ashley Graham. Lors d'une interview accordée au New York Magazine, la jeune femme confie pourquoi elle n'a pas pu participer au prestigieux gala du MET l'an dernier. Aucun styliste n'a pu l'habiller

"Impossible d'assister au Met Gala en jeans et t-shirt", explique-t-elle. De fait, le célèbre gala est un véritable festival de tenues somptueuses. Un problème de taille ? Oui et non. Ashley Graham admet ne pas avoir contacté de designer à temps pour obtenir une pièce personnalisée. Malheureusement, à la dernière minute, ce n'était plus possible, les tenues échantillons des marques n'étant pas adaptées à sa morphologie. Et c'est là que le bât blesse, l'industrie de la mode a encore un long chemin à parcourir pour sortir du diktat des petites tailles.