People

Alors que sort son nouvel album, Amor Fati, une enquête du Point révèle les violences jusqu’ici tues du chanteur.


"Kristina m’a vu et elle m’a demandé, à moi et à tous les autres membres du groupe, de cacher ce que l’on savait, a témoigné anonymement auprès du Point, un ancien membre de Noir Désir. L’ex-femme de Bertrand ne voulait pas que ses enfants sachent que leur père était un homme violent. Je savais qu’il avait frappé la femme avec qui il était avant Kristina. Je savais qu’il avait tenté d’étrangler sa petite amie, en 1989. Je savais qu’il avait frappé Kristina. Mais ce jour-là, nous avons tous décidé de mentir. Nous étions tous sous son emprise. Et nous pensions qu’il se soignerait". Et d’ajouter : "Beaucoup de gens dans le milieu bordelais savaient que Kristina avait été battue avant l’affaire Vilnius, mais ils se sont tus."

Un "fou" que tout le monde soutient

Rappel des faits. Quand Bertrand Cantat et Marie Trintignant se rencontrent en 2002, le chanteur est marié à Kristina Rady depuis 9 ans. De son côté, la comédienne est en couple depuis 8 ans avec le cinéaste Samuel Benchetrit. C’est pourtant le coup de foudre entre eux. Cantat quitte Kristina cinq jours après la naissance de leur 2e enfant. Un an plus tard, en Lituanie, Marie Trintignant meurt des suites des 19 coups que le chanteur lui a porté au visage et au corps.

Dans le cadre de l’enquête, les ex-compagnes de Bertrand Cantat sont interrogées pour savoir s’il a déjà été violent par le passé. Résultat ? Kristina Rady affirme qu’il "n’a jamais levé la main sur quiconque", ni sur elle ni sur une autre. Et les trois autres membres de Noir Désir sont sur la même longueur d’ondes.

Condamné à 8 ans de prison, le chanteur de Noir Désir est libéré le 15 octobre 2007 pour conduite exemplaire et se remet alors en union libre avec Kristina Rady.

"Un vrai pervers narcissique"

Toujours selon l’enquête choc du Point, Kristina Rady aurait continué à subir les violences de son mari à sa sortie de prison. Mais deux ans plus tard, elle le quitte après avoir rencontré un autre homme. Jaloux, Bertrand Cantat la harcèle, la menace, etc. Dans un long message laissé sur le répondeur de ses parents, Kristina Rady évoque son calvaire. "À plusieurs reprises j’ai échappé au pire, et puis c’est intenable […] Bertrand est fou. Il croit que c’est là le plus grand amour de sa vie et que, mis à part quelques petits déraillements, tout va bien. Et tout le monde, bien sûr, dans la rue le considère comme une icône, comme un exemple, comme une star. Et tout le monde désire que pour lui tout aille bien. Et après il rentre à la maison et il fait des choses horribles avec moi devant sa famille. […] J’espère qu’on va pouvoir s’en sortir et que vous pourrez encore entendre ma voix. Et sinon, alors vous aurez au moins une preuve que… Si telle chose devait arriver, il y aurait des témoignages. Mais un témoignage n’aurait aucun sens car tel que je connais Bertrand, il se suiciderait et alors les enfants resteraient là, orphelins."

Quelque temps plus tard, Kristina Rady s’est pendue dans sa chambre. C’était le 10 janvier 2010. C’est son fils Milo, 12 ans, qui l’a découverte… "C’est un vrai pervers narcissique, affirme dans son témoignage l’ancien membre de Noir Désir. Il est très charismatique. Quand il entre dans une pièce, il absorbe toute l’énergie. Après, il vous tient."