People

Le Roi et la Reine ont reçu 172 convives au banquet en l’honneur d’Emmanuel Macron et son épouse. Justine Henin et Thomas Meunier figuraient parmi les invités.

19h30: des bruits de conversation et des rires résonnent dans les salles du Château de Laeken. Les invités du banquet d’Etat arrivent progressivement. La salle en Carré va bientôt recevoir le roi Philippe, la reine Mathilde et leurs deux invités prestigieux: Emmanuel Macron, président français, et Brigitte, son épouse.

Le cocktail bat son plein. 172 personnes, triées sur le volet, ont été conviées au dîner d’Etat. Certains noms connus du grand public, comme Thomas Meunier ou Justine Henin, en sport. Mais aussi Axelle Red et Eric-Emmanuel Schmitt, le directeur de la Monnaie Peter de Caluwe ou le cinéaste Jaco Van Dormael du côté artistique. 

Etaient présents également le recteur de l'Université catholique de Louvain Vincent Blondel, l'animateur et spécialiste des têtes couronnées Stéphane Bern, le bourgmestre de Louvain-la-Neuve Jean-Luc Roland, l'homme d'affaires et PDG d'Ackermans et van Haaren Luc Bertrand, le commissaire européen Pierre Moscovici, le négociateur du Brexit Michel Barnier, l'ambassadrice de France Claude-France Arnould... 



Plusieurs membres de la famille royale ont également été conviés : le prince Laurent et son épouse Claire ainsi que la princesse Astrid et son époux Lorenz.

Des politiques belges étaient également de la partie : le Premier ministre Charles Michel et certains vice-Premiers ministres, le président de la Chambre Siegfried Bracke, la présidente du Sénat Christine Defraigne, ou encore les ministres-présidents des entités fédérées.

Vers 21h, avec une heure de retard sur le programme, tous ont pris place dans la somptueuse Grande Galerie d’honneur. Le Roi y a prononcé un discours et salué l’amitié entre les deux pays. La Reine portait une robe bordeaux en velours avec un joli décolleté, une tiare et des boucles d’oreilles en diamants. Brigitte Macron n’avait pas à rougir. Elle portait une robe noire agrémentée d’une ceinture à paillettes.

© AFP

Un menu entièrement belge a été imaginé par le traiteur Loriers, fournisseur de la Cour, en concertation avec le Palais: une eau de tomate et crevettes de Zeebruges en entrée, une noisette de chevreuil, kriek et saveurs d’automne en plat et mousse tiède au chocolat, croustillant et glace au spéculoos en dessert.

Les bulles étaient signées Vranken. Un brut blanc de blanc a été servi aux invités. Un Clos d’Opleeuw 2014 et un Saint Estèphe Château Clauzet 2012 ont également ravi les papilles des personnes conviées.

© D.R.