People Eddy Mitchell, du haut de ses 71 printemps, est actuellement en pleine promo. Schmoll est partout: dans les bacs, sur les planches et sur grand écran.

Dans une interview accordée au Point, Eddy allume tout ce qui bouge, en commençant par le ministre de l'Intérieur français Manuel Valls. "Il joue au shérif, mais ce n'est qu'un shérif de seconde zone, balance ce grand fan de western spaghetti. Il dit qu'il veut combattre le FN mais il est dans sa lignée".

Le rockeur flingue aussi François Hollande et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault. "Un secrétaire à l'Élysée et un maire à Matignon, voilà les dirigeants que nous avons."

Mais Eddy ne s'en prend pas qu'aux politiques. Il parle aussi "musique". "C'est devenu une opération commerciale, lance-t-il à propos des Enfoirés. Je ne vais pas accompagner des tennismen, des types de la télé. Je ne vais pas me trimbaler avec des gens qui ne savent pas chanter".

Vivement sa prochaine sortie médiatique...