People

Emily Ratajkowski est revenue sur le jour où elle a été arrêtée pour avoir manifesté contre Brett Kavanaugh dans les rues de Washington. Si elle ne regrette absolument pas d'avoir exprimé son opinion, elle déplore les commentaires qu'elle a reçus. 


On se souvient qu'en octobre dernier Emily Ratajkowski avait manifesté contre la nomination de Brett Kavanaugh à la cour suprême, en raison des accusations d’agressions sexuelles portées contre lui. Cette dernière avait même été arrêtée en compagnie d'une autre star, Amy Schumer. A l'époque, la mannequin avait posé un geste fort en se ralliant aux hommes et aux femmes qui ne voulaient pas que les Etats-Unis risquent de nommer à une haute fonction un homme capable d'un tel comportement. Toutefois, comme elle l'explique aujourd'hui, elle a reçu des remarques surprenantes qui préféraient juger son apparence que le message qu'elle portait. 

"Je m'attendais à ce que des gens commentent mon choix de manifester. Je savais que c'était controversé mais je savais aussi que c'était important d'être là. Mais je n'ai jamais imaginé qu'autant de gens se demanderaient pourquoi je ne portais pas de soutien-gorge en-dessous de mon débardeur. Il faisait 32 degrés, je marchais en jeans dans la rue. Mes habits me paraissaient complètement normaux. J'étais en train de montrer un choix politique que je faisais. Pourquoi donc les gens étaient focalisés sur ce que je portais?", se demande-t-elle au magazine Stellar.

La jeune femme trouve dommage que les gens s'attardent sur ce genre de détails plutôt que sur le fond du problème et rappelle qu'elle a le droit de s'habiller comme elle le souhaite !