People

Mardi soir à la Maison Blanche, il y avait dîner d'Etat. Le premier du mandat de Donald Trump, donné en l'honneur des Macron. Melania Trump y travaillait depuis janvier et cela a semblé être un sans faute. Récit.


C'était une soirée attendue mais plutôt touchy... tant elle était marquée par un protocole strict et plusieurs inconnues, comme la liste des invités qui ne devait être "que" 130 et dont les noms ne devaient être connus qu'à la dernière minute. Rompant avec la tradition mais pas avec ses habitudes, le président américain avait en effet convié très peu de membres du Congrès et aucun représentant de la presse....

Les tenues

© Reporters

Depuis son arrivée sur le sol américain, Brigitte Macron n'arbore que des tenues signées Louis Vuitton. Aussi fidèle à son créateur préféré que la reine Mathilde l'est à Natan ! Pour cette grande soirée, elle a continué dans le blanc, qu'elle arborait durant sa visite avec Melania Trump à la Art Gallery de Washington. Sa longue robe blanche réveillée par une ceinture et des entrelacs dorés répondait à la tenue sans manche de Melania Trump qui, elle, avait choisi des sequins d'or et d'argent et la transparence signée Chanel. Clin d'oeil à la France bien sûr. Et pas le premier : la Première Dame américaine avait auparavant arboré une cape noire signée Givenchy, assortie d'une pochette Dior alors qu'elle était perchée sur de fins escarpins noirs de Christian Louboutin.

Les hommes ? Smoking bien sûr avec quelques différences quand même : un col châle pour celui d'Emmnuel Macron et une chemise à col cassé tandis que Donald Trump portait un smoking à revers et un col semi-français. Mention bien pour la longueur du pantalon du président français qui termine avec beaucoup d'élégance sa silhouette !

La touche de fraîcheur, on la trouve chez Ivanka Trump qui portait une robe rose à volants et à pois noir agrémentée d'une parure de fleurs pour marquer la taille. Ce n'est pas la beauté de cette robe signée Rodarte qui a fait les frais des médias mais bien son prix : 14 600$ d'après le Daily Mail !

© Reporters

Le décorum

© Reporters

Le code couleur choisi par Melania Trump qui a travaillé à cette soirée depuis janvier, vérifiant le moindre détail, est "crème et or" pour cette soirée dans la salle de dîner d'Etat, située au rez-de-chaussée de la Maison Blanche, côté ouest. La vaisselle est en porcelaine et date des présidences de Bill Clinton et de George W. Bush. Les couverts, des maisons Tiffany et S. Kirk and Sons, viennent de la collection de la Maison Blanche.

Plus de 2.500 pois de senteur et un millier de lilas vont être disposés dans la salle alors que le hall d'entrée est paré de 1.200 branches de cerisiers en fleurs.

L'orchestre de l'Opéra national de Washington était chargé de l'animation musicale.

Le menu

© Reporters

Le chef de la Maison Blanche, Cristeta Comerford a présenté une "vitrine des meilleures cuisines et traditions américaines, avec des nuances d'influence française". En entrée, les invités ont donc goûté une tarte au fromage de chèvre accompagnée de confiture de tomate, d'un crumble de biscuit au lait de beurre et de jeune laitue colorée. Les légumes venaient du potager de la Maison Blanche.

Le plat proposait des côtelettes d'agneau pascal accompagné d'un jambalaya de riz doré de Caroline, cuisiné dans la tradition de la Nouvelle-Orléans avec des spécialités cajun - céleri, piments et oignons - et des petits oignons braisés.

Une tarte aux nectarines infusée de miel de la Maison Blanche et accompagnée d'une glace à la crème fraîche a terminé le menu.

Les vins

© Reporters

Donald Trump est connu pour ne pas boire d'alcool mais ce n'est pas pour cela qu'il allait accueillir ses invités à l'eau ! Les invités se sont vus offert une sélection de vins qui "symbolise l'amitié historique" entre les deux pays remontant à la Révolution américaine: en blanc, un Domaine Serene Chardonnay "Evenstad Reserve" 2015, un cépage originaire de Bourgogne et cultivé dans l'Oregon.

Le rouge est un Domaine Drouhin Pinot Noir "Laurène" 2014, également de l'Oregon. Pour le dessert, la Maison Blanche présentait un "Crémant" demi-sec Schramsberg dont "la douceur subtile et l'effervescence crémeuse en fait l'accompagnement parfait d'une tarte aux nectarines".