People

L'ancienne top model brésilienne Gisele Bündchen a admis mercredi qu'elle était inquiète pour la santé de son mari, la star du football américain Tom Brady, révélant au passage qu'il avait été victime d'une commotion cérébrale en 2016. "Il a eu une commotion cérébrale en 2016, il en a eu presque tous les..., nous n'en parlons pas, il a eu des commotions", a déclaré Bündchen lors de l'émission "CBS This Morning".

"Je ne pense pas que cela soit très bon pour votre corps toute cette agressivité tout le temps, ce n'est pas une bonne chose pour lui", a-t-elle poursuivi.

"J'ai l'intention qu'il reste en bonne santé et que nous continuions à faire des choses amusantes jusqu'à ce qu'on ait 100 ans", a insisté Bündchen qui a épousé Brady en 2009 et a eu deux enfants avec lui.

Ces déclarations répondent à celles du quarterback des New England Patriots qui a répété cette semaine qu'il voulait poursuivre sa carrière dans la Ligue nationale de football américain (NFL) jusqu'"à ses 45 ans".

"Elle me soutient dans ce projet", a expliqué à ESPN cette semaine Brady à propos de sa femme.

"C'est elle qui prend les décisions pour notre famille, j'espère qu'elle ne dira jamais 'Ecoute, c'est mieux que tu arrêtes'", avait-il expliqué.

Brady, 39 ans, a remporté en février le Super Bowl, le titre suprême en football américain pour la cinquième fois de sa carrière, une première pour un quaterback.