People

Scotland Yard a annoncé mercredi un réexamen des mesures de sécurité de l'école où le petit Prince George est scolarisé à Londres après l'arrestation d'une femme de 40 ans soupçonnée de tentative de cambriolage. La suspecte a été interpellée mercredi en début d'après-midi après être parvenue, la veille, à s'introduire dans l'établissement, a ajouté, sans plus de précisions, la police londonienne.

"Nous travaillons avec l'école, où est scolarisée son altesse royale le prince George, pour réexaminer ses mesures de sécurité après l'incident", a assuré Scotland Yard.

Le palais de Kensington, qui gère la communication du prince William et de sa femme Kate, les parents de George, a déclaré être "au courant du problème", tout en ajoutant ne pas faire de commentaires "sur les questions liées à la sécurité".

George, quatre ans, troisième dans l'ordre de succession au Trône britannique, avait fait sa rentrée en maternelle le 7 septembre à l'école privée St Thomas's Battersea, où l'année scolaire coûte quelque 18.000 livres (19.600 euros).

L'arrière-petit-fils de la reine Elizabeth II et petit-fils du prince héritier Charles passera un an dans cette classe, où il sera désigné sous le nom George Cambridge, avant de commencer l'école primaire à l'âge de cinq ans, comme il est d'usage au Royaume-Uni.

Selon son site internet, l'établissement de Battersea, dans le sud de Londres, accueille 560 filles et garçons âgés de quatre à 13 ans.

L'annonce du choix de cette école avait créé la surprise alors qu'était plutôt pressentie la prestigieuse école londonienne de Wetherby, où son père le Prince William et son oncle le Prince Harry avaient entamé leur parcours scolaire.

Le guide britannique des meilleures écoles "The Good Schools Guide" la décrit comme un établissement "un peu chaotique" destiné à "des parents cosmopolites qui veulent donner à leurs enfants le meilleur enseignement anglais que l'argent puisse acheter".

William et Kate, aussi parents de Charlotte (deux ans), ont récemment annoncé attendre un troisième enfant.