People

Dans une interview donnée à The Independent, l'acteur avoue qu'il a pensé tourner le dos à la saga dès le 4e volet.


Que serait devenue l'adaptation des aventures du célèbre sorcier sans lui ? Car Rupert Grint, qui a prêté ses traits à l'inénarrable Ron Weasley, a eu bien du mal à embrasser cette célébrité arrivée comme par magie. Au point de vouloir quitter le navire.

"Un gros sacrifice"

« Je me suis dit : “Est-ce que j’ai vraiment envie de continuer ? C’est un peu une corvée” », a-t-il expliqué à The Independent, dans des propos traduits par Vanity Fair. Nous sommes alors en 2005 et le tournage d'Harry Potter et la Coupe de feu bat son plein. L'acteur, qui se décrit comme « terre-à-terre » et « pas particulièrement ambitieux » a 16 ans. Et il a l'impression de perdre pied. « Car, évidemment, c’est un gros sacrifice. On oublie ce que c’est l’anonymat, de pouvoir faire des trucs normaux, de pouvoir sortir. Tout était alors différent et un petit peu effrayant », ajoute-t-il. À 30 ans, la « folie » Harry Potter est derrière lui, mais les fans de la saga le remercient sans doute d'avoir tenu bon.