People

Eddy Mitchell, qui était proche de Johnny Hallyday, a apporté vendredi son soutien à la fille de ce dernier, Laura Smet, dans le conflit sur l'héritage qui l'oppose à la veuve de Johnny, Laeticia.

"Je ne comprends pas que l'on puisse déshériter ses enfants. Etant le parrain de Laura, il est normal que je la soutienne", a-t-il dit dans une déclaration transmise par son attachée de presse.

Johnny, mort le 6 décembre d'un cancer, était le parrain de Pamela Moine, fille d'Eddy Mitchell.

Les deux chanteurs, qui ont commencé leur carrière à la fin des années 50 et ont popularisé le rock en France, ont effectué avec Jacques Dutronc une dernière tournée cet été, la tournée des Vieilles Canailles.

Des documents produits jeudi soir par RTL et Le Point ont fait état de donations du chanteur à ses deux aînés, Laura et David, ainsi que d'un versement mensuel à sa fille, raison pour laquelle il les aurait délibérement écartés de son héritage au profit de son épouse Laeticia. Laura Smet a fait une assignation en début de semaine devant le TGI de Nanterre, comme elle l'avait annoncé, pour contester le testament de son père. Elle estime, avec son frère, avoir été deshéritée au profit de la veuve de Johnny. Cette bataille à propos de l'héritage a fait éclater au grand jour les tensions au sein de la famille Hallyday, loin de l'union sacrée affichée lors des funérailles du rockeur, le 9 décembre à Paris.