People Dans la bataille des clans qui déchire la famille Hallyday, les grandes perdantes pourraient finalement être les deux filles mineures adoptées par le couple avec Laeticia.


Selon nos confrères du magazine Capital, Johnny Hallyday a voulu protéger David et Laura Hallyday en les écartant de l'héritage lorsqu'il était en Amérique et qu'il y a rédigé ce qui semble être son dernier testament, trois mois après le précédent.

Et selon la loi américaine, Jade et Joy Hallyday n'hériteront qu'au décès de Laetitia, actuelle héritière. "Sauf qu'entre-temps, beaucoup de choses pourraient se passer", explique Capital.

Si Laeticia reste vivre aux Etats-Unis, elle pourra écarter Jade et Joy car elle "serait en mesure de faire ce qu’elle veut de son patrimoine", selon Maïa Kantor, avocate qui s’occupe de successions de personnalités.

Mais même si la veuve de Johnny préfère retourner en France, elle pourrait encore tout dépenser. “Si Laeticia est légataire universel, Jade et Joy sont lésées théoriquement. Elles récupéreront les biens de Johnny Hallyday au décès de leur mère… à condition qu’ils y soient encore”, ajoute l'avocat Jacques Kaplan.

En même temps, on ne peut douter de l'amour de Laeticia pour ses deux filles et on la voit mal dépenser sans compter et sans penser à l'avenir !

Autre point d'importance : si Laeticia Hallyday refait sa vie et a d'autres enfants, Jade et Joy devraient partager leurs biens. Laeticia Hallyday pourrait en léguer une part à son nouveau conjoint.