People

A quelques jours de la première audience qui confrontera les enfants de Johnny Hallyday aux conseils de Laeticia, on apprend que le chanteur avait légué de l'argent à David et Laeticia.


Chaque jour qui passe réserve son lot de révélations sur les biens légués par Johnny Hallyday. Une enquête de "7 à 8" diffusée ce week-end révèle que le chanteur, disparu le 5 décembre dernier, avait dans un premier temps décidé de réserver une part d'héritage à ses enfants.

Rédigé chez un notaire en Suisse en 2011, le document stipule ainsi que "Jean-Philippe Smet dispose qu'en cas de décès les compensations des parts réservataires de ses enfants seront exclusivement d'ordre monétaire".

Une révélation qui va à l'encontre des éléments connus jusqu'à ce jour puisque David et Laura ne sont pas inclus dans un autre testament réalisé en 2014, le dernier en date qui réserve l'intégralité des biens à l'épouse de Johnny.

Laura avait écrit à Laeticia en janvier

C'est précisément autour de cette succession, ainsi que sur l'album posthume du chanteur, que David et Laura d'une part, et Laeticia d'autre part, se déchirent.

Alors qu'une première audience est fixée ce jeudi entre les deux clans, englués dans ce conflit depuis plus d'un mois, on apprend également que Laura Smet avait adressé un courier à Laeticia fin janvier pour régler les différends.

Le 31 janvier dernier, un recommandé parvient à l'épouse du rockeur. "Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de sa succession. En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l'acte (...) qui fixe les qualités héréditaires."

Le lendemain même de la réception de cette missive, Laeticia rétorque à la fille du chanteur. "C'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre. (...) Cette requête (...) prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée. L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon époux m'a été dévolue au terme de ses dernières volontés."

Prochain épisode ce 15 mars au tribunal de grande instance de Nanterre où la justice devra statuer sur la demande de Laura et David d'obtenir un droit de regard sur l'album posthume du chanteur.