People

Abîmer l'image de Laeticia Hallyday, voilà ce qui semble être la stratégie des avocats de Laura Smet dans l'affaire de l'héritage de Johnny selon une information de l'hebdomadaire français l'Express.


C'est véritablement le grand feuilleton médiatique de ce début d'année 2018. La "guerre" pour l'héritage de Johnny Hallyday est en cours entre Laura Smet et David Hallyday d'un côté, et Laeticia Hallyday de l'autre.

Les deux clans se répandent dans les médias afin d'attirer l'opinion publique de leur côté et ainsi influencer une éventuelle décision judiciaire.

Et puis, en dehors de ces "fuites" médiatiques volontaires, il y a d'autres éléments de stratégie qui ne sont pas censés être révélés. C'est le cas de la tactique mise en place par les avocats de Laura Smet, dévoilée par l'Express. Ainsi, les avocats Hervé Temime et Pierre-Olivier Sur souhaiteraient ranger l'opinion publique de leur côté en faisant "pleurer la France". "Il faut que la France lâche Laeticia, indiquent-ils. Cela ne peut passer que par une lettre, une lettre de Laura."

C'est ainsi que Laura écrivit une lettre dans laquelle elle indiquait n'avoir rien reçu de son père. Et les avocats de rajouter le détail qui fera la différence: "Son père ne lui aura rien laissé 'pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée".

Cette lettre n'est en fait que la première étape d'une stratégie plus globale visant à faire passer Laeticia Hallyday pour une manipulatrice. "Maintenant que la France pleure avec Laura, il faut ostraciser Laeticia, abîmer son image pour la contraindre à négocier: nous ne l'appellerons plus que 'Mme Boudou'", pensent les avocats de Laura. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont fait passer comme message lors de l'audience du 15 mars conclut L'Express.