People

Son divorce avec Amber Heard, ses ennuis financiers et professionnels, sa consommation de drogue,... ; durant trois jours, Johnny Depp s'est confié comme jamais au magazine Rolling Stone et a abordé tous ces sujets. "Il est apparu tantôt très drôle, tantôt sournois, tantôt incohérent", confie le journaliste qui l'a interviewé. « Parfois, je me suis demandé s'il n'était pas fou ». Quoiqu'il en soit, il n'a éludé aucune question.

« Je ne dépensais pas 30.000 dollars par mois en vin mais bien plus ! »

Après avoir tourné dans plusieurs films à succès, Johnny Depp aurait dû être à la tête d'une fortune colossale. Mais, aujourd'hui, il ne lui reste « presque rien ». Est-ce dû à son train de vie excessif ou à une mauvaise gestion de ses managers de TMG (The Management Group) ? La justice devra le déterminer étant donné que l'acteur a porté plainte contre eux pour fraude, négligence et manquement à l'obligation fiduciaire. Un procès à des dizaines de millions de dollars.

© jordan strauss

Pour se défendre, les managers de TMG l'accusent de mener un train de vie très coûteux qu'ils estiment à 2 millions de dollars par mois. Parmi les dépenses "excessives" de l'acteur, TMG cite le paiement de 3 millions de dollars pour envoyer les cendres de son ami Hunter S. Thompson dans l'espace ou encore l'achat pour 7.000 dollars d'un canapé du reality show L'incroyable famille Kardashian. Comme de coutume, le rebelle de Johnny Depp a une réponse toute trouvée à ces accusations. "Je trouve insultant qu'ils disent que je dépensais 30.000 dollars par mois en vin car c'était en réalité bien plus! Pour l'histoire avec Hunter S. Thompson, c'est également faux. Ce n'était pas 3 millions mais 5".

« Je suis tombé au plus bas »

En plus de problèmes financiers se rajoutent des soucis dans sa vie professionnelle (des sources ont affirmé qu'il était incapable de réciter son texte en tournage) et personnels (son divorce houleux avec Amber Heard dont il ne s'est jamais remis). Pour rappel, après s'être séparé de Vanessa Paradis, Johnny Depp est tombé éperdument amoureux de sa partenaire dans « Rhum Express », Amber Heard. A tel point qu'ils se sont mariés en 2015. Mais un an plus tard elle demande le divorce en l'accusant de violences conjugales. L'image de Johnny Depp en a évidemment pris un coup. Celui qui incarnait jusque-là un bad boy dont les histoires passionnaient a franchi la ligne rouge. Il accepte de payer la somme de 7 millions de dollars à Amber Heard pour finaliser le divorce, une somme qu'elle reversera entièrement à des oeuvres de charité. C'est à ce moment qu'il rentre dans une profonde dépression.

© jordan strauss

« Je n'aurais jamais cru être aussi bas. J'étais incapable de supporter la douleur tous les jours. Je me suis gavé de vodka et j'ai commencé à écrire des chansons (ndlr : avec son groupe de hard rock qui réunit Alice Cooper et Joe Perry). J'écrivais jusqu'à ce que mes larmes m'empêchent de voir la feuille sur laquelle je couchais les mots. J'ai tenté de comprendre ce que j'avais fait pour mériter ça. J'ai toujours essayé d'être gentil avec tout le monde, d'aider les autres et d'être honnête."

Durant l'entretien, Johnny Depp a aussi abordé ses multiples prises de drogues. Il ne se montre d'ailleurs pas avare d'anecdotes sur le sujet. Il se dit convaincu que la drogue aurait pu aider à capturer Oussama Ben Laden plus vite...

Et maintenant ?

Johnny Depp semble avoir repris du poil de la bête grâce à la chanson. Il a d'ailleurs participé au Hellfest en France avec son groupe le 22 juin. Il reprend doucement sa vie en mains et remonte la pente qu'il avait dévalée tout au long de ces dernières années.

© afp