People

Une lettre ouverte a été adressée à la star dans l’espoir que, contrairement à 2004, tout dérapage soit évité.


Janvier 2004. Justin Timberlake vient de lancer sa carrière solo – Justified est sorti en 2002 – et il a l’honneur de rejoindre Janet Jackson sur scène à l’occasion du show de la mi-temps du Super Bowl. Ce spectacle hypermédiatisé est devenu mythique grâce aux prestations endiablées de Beyoncé, des Rollings Stones ou de Michael Jackson.

Un incident nommé « Nipplegate »

Mais cette fois-là, c’est moins le concert que l’apparition soudaine du téton (percé) de la chanteuse qui va marquer les esprits. Et choquer des millions de parents installés devant leur téléviseur, enfants sur les genoux et chips à portée de main. Le « Nipplegate » a d’ailleurs mis du plomb dans l’aile de la carrière de Janet Jackson. Les radios refuseront tout simplement de faire la promotion de son huitième album, Damita Jo.

© REPORTERS

Couvrez ce sein que je ne saurais voir

14 ans plus tard, alors que Justin Timberlake n’est plus la guest star, mais bien LA star du show en 2018, une association de parents américains a donc décidé de prendre les devants. « Les répercussions de votre performance durant le Super Bowl XXXVIII ont laissé une trace indélébile. Vous nous avez sidérés – nous et des millions de parents qui la regardaient avec leurs enfants. Cet incident de garde-robe devenu tristement célèbre a fait la Une durant des semaines, alors même que le pays commençait sa guerre en Irak », peut-on lire dans le communiqué de « The Parents Television Council » adressé au chanteur.


Enfants, télévision, sexe et violence

« Alors que le Super Bowl de dimanche approche à grands pas, nous demandons à ce que le show de la mi-temps soit respectueux et sans danger pour les enfants qui le regarderont, et qui espèrent, peut-être, être à votre place un jour », continue l’association qui juge que les enfants américains sont d’ores et déjà exposés à énormément de violence et de sexe à cause de la télévision. La mi-temps du Super Bowl devrait être un show pour tous, qui uni une nation entière autour de certaines valeurs, semble-t-elle estimer.


Justin Timberlake a "tiré des leçons" du passé

Heureusement pour ces parents concernés, Justin Timberlake est revenu sur le « Nipplegate » sur une radio anglaise et il le dit clairement : il ne compte pas renouveler cette expérience. « Je ne peux pas changer ce qui s’est passé, mais je peux continuer à avancer et en tirer des leçons », a-t-il confié au journaliste musical Zane Lowe.