People

Maurane, c'était une artiste à la voix chaude. C'était un caractère tout aussi chaud. La chanteuse avait de la repartie et parvenait à trouver les formules qui font mouche. La production de l'émission française "La Nouvelle Star" l'avait bien senti et avait fait appel à sa gouaille deux saisons durant, entre 2012 et 2014.

Début avril, à un internaute qui évoquait sa franchise et lui demandait de ne pas changer, Maurane rétorquait "Ah non, je ne changerai rien. Quand on me demande mon avis, je dis ce que je pense".

Évoquant le caractère bien trempé de Maurane, la chanteuse BJ Scott ne disait pas autre chose, ce mardi, sur le plateau du JT de la RTBF. "Elle n'avait pas sa langue en poche. Elle avait l’élégance d'être elle-même tout le temps. Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, qu'on soit d'accord ou pas d'accord, il y a une beauté dans ce caractère houleux. Elle était peut-être dure parfois. Cette douceur qui revenait tout de suite après, il n'y a a rien de plus véritable", soulignait l'Américaine.

Retour sur quelques polémiques et phrases choc 100% assumées par la chanteuse.


1) "La grosse vache t'encule"

En cette fin septembre 2011, la Belge regarde la télé et commente "Les Anges de la télé-réalité" sur Twitter. “On peut difficilement faire plus con, plus inutile et surtout plus imbu de sa personne que Michaël Vendetta…” Ces propos ne plaisent pas à un fan du représentant de la bogossitude, qui rétorque : “Mais ferme-la, grosse vache. Tu vaux plus rien, toi.”

La chanteuse se défend de la sorte : "La grosse vache t'encule à sec avec du papier de verre, du tabasco et un filet de citron..."



2) "La jalousie, c'est vraiment con..."

Toujours sur Twitter, Maurane déclenche un buzz démesuré en janvier 2013. Elle y gazouille un peu fort en répondant de manière agressive à un tweet émanant d'une blogueuse de mode, qui a exprimé sa lassitude à propos de la campagne radio-télé de Weight Watchers, dans laquelle figure Maurane. "Si toi aussi tu en as déjà marre d'entendre la pub de Weight Watchers & @mauraneofficiel lève la main! lol"

Le "lol" ne suffit pas, Maurane réplique : "Je comprends...En regardant votre photo de profil, je me dis que la jalousie, c'est vraiment con...." Les critiques pleuvent.

Quelques jours plus tard, l'artiste se justifie en radio. "Je n'aurais peut être pas dû, il est vrai ! Je suis trop impulsive." Avant de plaider sa cause: "Mais je n'avais pas du tout imaginé que cela prendrait de telles proportions". Maurane se défend également en faisant part de son incompréhension devant les tweets d'insultes "pris en pleine gueule" après cet échange musclé : "C'est abusé, le monde devient fou ! J'ai l'impression d'être une hérétique et d'avoir commis un crime !"


3) "Vanessa Paradis de chez Zeeman"

En avril 2013, la chanteuse remet ça sur le même réseau social. Devant un live de "The Voice Belgique", elle s'en prend à une candidate, la qualifiant de "Vanessa Paradis de chez Zeeman".


Maurane s'attire à nouveau les foudres de la twittosphère belge. En réponse, la Schaerbeekoise lâche notamment ces messages sous forme "petites annonces" on ne peut plus explicites.


4) "Ne pas voter avec son cul"

En tant que juré de l'émission "La Nouvelle Star", en janvier 2014, Maurane n'apprécie pas l'élimination de Mehdi, un candidat. La semaine suivante, elle pousse un coup de gueule. "Il ne faut pas voter avec son cul (...) Je vous en supplie, ne nous refaites pas le coup de la semaine dernière, où Mehdi n'a eu que des bleus, y compris par le public, et il est parti (...) Perso, je suis dégoûtée du départ de Mehdi, que ça ne se reproduise plus... Votez juste !".


5) "Pas de gros heureux"

Revenant, en février 2014, sur la polémique autour de Weight Watchers, la chanteuse fait part de ses sentiments vis-à-vis des kilos en trop. "Moi je pense qu'il n'y a pas de gros heureux. Moi j'ai encore des kilos à perdre et je sais que quand j'en prends... Déjà, rien que pour la santé, ça ne rend pas heureux. Ça n'est pas compatible avec le bonheur les kilos, c'est une souffrance."


6) Des artistes qui "débectent un peu"

Dans une interview au "Parisien", Maurane signale, en décembre 2014, qu'elle hésite à participer à l'édition 2015 des "Enfoirés", alors qu'elle a déjà loupé la précédente. "J'ai appelé Jean-Jacques (Goldman, le patron du show) pour m'excuser et lui dire que j'ai du chagrin". "Il m'a dit : 'Fidèle comme tu es, je ne peux pas t'en vouloir'. Cette fois encore, je me fais prier, je me tâte. C'est pour la bonne cause, mais j'ai la nostalgie des duos, des trios. Maintenant, vous sautez dans trois costumes pour chanter une phrase, vous faites plus de figuration que de chanson". Avant de poursuivre : "En tout cas, si je viens, c'est toute la semaine. Cela m'a toujours un peu débectée, les artistes qui viennent juste à la fin pour être filmés pour l'émission télé".


7) "Une idiote et une garce de ton espèce"

Maurane semble s'être assagie sur Twitter. Pourtant, en novembre dernier, elle se prend le bec avec un internaute, à qui elle rétorque : "Oulala, quelle chance de ne pas t’avoir dans mon public! Une idiote et une garce de ton espèce...Ouf, il y a une justice".