People

En avant-première, les phrases chocs de Laeticia Hallyday dans Le Point.

L'interview tant attendue de Laeticia Hallyday faite par l'hebdomadaire Le Point qui paraîtra demain a été, en partie, dévoilée en avant-première chez nos confrères de TF1 qui ont eu accès aux phrases chocs. Quatorze pages d'interview comme annoncé plus la Une pour faire une mise au point. Ils ont ouvert le journal de 20h avec des extraits de ce document encore tenu secret à cette heure. Voici quelques unes de ces phrases chocs :

"Je vis un moment dur. Très dur, même. Le monde continue de tourner alors que le mien s'est arrêté. C'est difficile de réapprendre à vivre sans Johnny. J'ai passé plus de la moitié de ma vie avec lui. Je l'ai connu alors que j'allais avoir 20 ans. J'en ai 43. Heureusement, il y a mes filles. Elles sont incroyables ! Elles sont plus résilientes que moi ! Elles l'imaginent en paix. Elles continuent à lui écrire des dessins et des mots magnifiques qu'elles posent sur son oreiller. Je les garde précieusement."

En ce qui concerne Laura et David, Laeticia s'est bien évidemment penchée sur le sujet. "Je les attends à bras ouverts. On est une famille, je serai un jour prête à pardonner mais il faut se fixer une limite. On me vole mon deuil, on me roue de coups."

Et très vite, elle s'en prend directement également à Laura et David. "Après qu'ils ont appris que leur père était malade, David a attendu 6 mois pour venir et Laura 4 mois." Et Laeticia souhaite se défendre également en affirmant que ce n'est pas elle qui a voulu écarter la famille, mais c'était le choix de Johnny lui-même : voir défiler toute la famille lui renvoyait l'idée qu'il allait mourir. Il criait : "Mais ça veut dire quoi ? Que je vais crever ? Non, je ne vais pas crever, dis leur de partir !".