People

Pour la fille aînée de Johnny Hallyday, le titre de l'album posthume aurait été "une trahison artistique totale" selon France Info. Sauf que... la jeune femme n'a jamais dit ça, comme elle le confirme sur Instagram par un "Fake News" tonitruant.


Selon des proches de Laura Smet dont les témoignages ont été repris par FranceInfo, la jeune femme aurait vivement réagi à la suite de la sortie de l'album posthume du chanteur prévue le 19 octobre prochain. Son titre "Mon pays, c'est l'amour" aurait fait bondir sa fille : elle aurait ainsi estimé que le titre romantique de ce 51e album enregistré par le Taulier mais produit après sa mort est "un rapt sur le sens". Son père aurait préféré "Made in rock'n'roll" comme nom d'album (l'une des dix chansons de l'album, tout comme "Mon pays c'est l'amour"). La jeune femme y aurait vu "une trahison artistique complète" d'après son entourage repris par le site de FranceInfo, puisque l'album de Johnny apparaît comme "sombre".

Sauf que... ce n'est pas vrai, comme Laura Smet l'a fait savoir vertement à France Info dans une story laconique où elle reprend le titre de la news du média barré d'un "FAKE NEWS".

© Instagram Laura Smet

Une rumeur qui veut certainement alimenter les dissensions qui secouent la famille du chanteur. Les enfants et la veuve de Johnny sont en litige concernant l'héritage du chanteur mais l'avaient été aussi concernant l'album. La justice avait tranché en avril dernier, déniant tout droit aux enfants de Johnny d'avoir un droit de regard sur ce dernier album.