People

Ce sont les derniers mots de Laeticia Hallyday avant de quitter Saint-Barth.

"Je l’ai ramené dans notre paradis, je ne l’ai pas trahi", a confié Laeticia, selon les propos rapportés par VSD.

La veuve du rocker a d’ailleurs expressément demandé à ce que "des fleurs fraîches décorent en permanence sa tombe".

En effet, Laeticia Hallyday se voit contrainte de revenir sur le territoire américain - pour se mettre en règle - suite à une requête de l’administration du pays. Un retour qui fait "très peur " à la mère de Jade et Joy car elle a "la sensation d’abandonner son homme ". Alors qu’elle et sa famille devaient retrouver leur maison de Pacific Palisades depuis le 28 novembre, Johnny Hallyday, voyant son cancer s’aggraver, aurait demandé à l’administration américaine de lui laisser un sursis pour profiter de ses derniers jours à Marnes-la-Coquette (demeure aujourd’hui mise en vente pour 15 millions d’euros). Une requête acceptée, mais qui arrive maintenant à son terme. Outre le fait de vouloir mettre ses enfants dans un établissement scolaire plus calme (Jade et Joy commençaient à trop attiser les regards sur l’île des Antilles et la cohabitation devenait insupportable pour le clan), Laeticia Hallyday est en effet " contrainte par les services d’immigration américains de revenir sur le territoire".

Avant de partir, c’est une veuve meurtrie qui s’est rendue une dernière fois sur la tombe de son "lion" d’époux, au cimetière marin de Lorient, où elle a fondu en larmes, tout comme ses deux filles. "Nous sommes reve­nus de Saint-Barth comme si nous avions survécu à un tsunami, comme témoigne un proche dans Le Parisien. En perdant Johnny, nous avons perdu le centre de notre vie. Nous nous appelons tous les jours, soudés à jamais autour de Laeticia et des filles, qui nous impressionnent toutes les trois par leur force et leur cœur." Laeticia continue pourtant l’œuvre de son Johnny en terminant, avec Sébastien Farran et Maxim Nucci notamment, l’album posthume qu’il avait commencé à enregistrer avant de s’éteindre le 6 décembre dernier.