People

Cela partait d'une bonne intention : mettre sa connaissance de la nutrition au service d'une association oeuvrant à soutenir l'énergie des enfants démunis par un bon breakfast. Mais la soeur de la duchesse de Cambridge a commis une bourde...


Certains politiques ne connaissent pas le prix du pain, ni d'un ticket de métro et d'autres personnalités ne se rendent pas compte à quel point la précarité existe. C'est le cas de Pippa Middleton qui, dans le cadre de son soutien à une association promouvant une meilleure nutrition pour les enfants démunis, a fait une gaffe qui a provoqué un tollé.

On sait la jeune femme très au fait de la nutrition, elle qui court activement et s'était lancée dans un régime drastique avant son mariage, l'an passé. Pour Magic Breakfast, elle a donc imaginé la préparation d'un petit déjeuner qui apporterait beaucoup d'énergie et un bon soutien aux fonctions cognitives des enfants. Sauf que... les ingrédients pour le faire ne sont pas donnés du tout et peu adaptés à des enfants : avocats, huile d'olive première pression à froid, ... sa recette de tortilla semblait bonne mais hors de prix pour des familles britanniques vivant non loin du seuil de pauvreté.

Le bad buzz qui a suivi a fait rage : « Je suis un peu surpris qu'elle n'ait pas dit 'Qu'ils mangent de la brioche' !", a ironisé un internaute, faisant référence à la réplique de Marie-Antoi­nette pendant la révolution française. "Avocat ? Tortilla ? Pour des gamins qui ne peuvent pas prendre de petit-déjeu­ner ?", a lâché un autre, évoquant qu'une préparation à base de haricots aux bonnes valeurs nutritionnelles pourrait être bien plus à-propos.

Pippa Middleton qui avait d'ailleurs accepté d'être interviewée pour mettre en avant le travail de cette association est également tombée dans un "piège" qui ne va pas l'aider à se sortir de cette polémique. A la question de savoir quel avait été son meilleur petit déj, elle a évoqué un moment dans la montagne en France, dans la station de ski Les Trois-Vallées en Savoie : "Une vue impre­nable, de la neige tout autour, de l'air vif et frais qui met les sens en éveil"... Aïe.