People Plusieurs stars se livrent à leur façon sur le trouble de leur enfant.

Samuel Le Bihan s’est exprimé dimanche sur l’autisme de sa fille en parlant de son besoin de soutenir les parents d’enfants dans la même situation. Le sujet est d’ailleurs au centre de son roman, Un bonheur que je ne souhaite à personne.

Ce trouble, qui toucherait une personne sur 150, est de plus en plus mis en avant par les célébrités. Certains sont ainsi directement affectés, comme l’ancien tennisman Henri Leconte. Ce dernier avait déclaré "Être le beau-père d’un enfant autiste, je peux vous dire que ça vous change un homme." Il revenait durement sur le traitement accordé envers les enfants autistes : "Ils ne sont absolument pas intégrés et sociabilisés (en France, NdlR). On les enferme dans un carcan, un monde parallèle, on leur donne des médicaments et on les considère comme des gogols."

L’acteur Francis Perrin profitait d’un téléfilm sur France 2 pour revenir sur l’autisme de son fils avec colère : "Un responsable de l’hôpital […] nous a annoncé : Vous pouvez faire le deuil de votre enfant !" La présentatrice de France Télévisions Églantine Éméyé a, quant à elle, parlé de son fils également touché tout en reprochant à Emmanuel Macron de ne pas aider les parents à se rapprocher de leurs enfants en institution spécialisée. En revenant sur le décès de son fils Jett, Kelly Preston, actrice et femme de John Travolta, n’a pas hésité à aborder le sujet.

Joe Mantegna, connu pour Esprits criminels, n’a jamais, de son côté, caché la peur qu’il avait eue lorsqu’il a appris le trouble dont sa fille était victime. Le terrain était encore inconnu pour lui : "Vous aviez peur de marcher dans les flaques d’eau et tout ça parce que personne ne savait comment vous l’avez eu, et il n’y avait pas de remède." Il a réussi à convaincre un professeur de ne pas mettre sa fille dans une école spécialisée et remercie encore les responsables de l’école d’avoir inclu son enfant avec les autres élèves sans aucun problème. L’acteur s’est depuis investi dans la sensibilisation envers l’autisme.

En France, les spots de sensibilisation de SOS Autisme reprenaient Mathieu Chedid, Calogero, Philippe Geluck ou encore… Henri Leconte. Les célébrités aident donc à leur manière à sensibiliser le public à ce sujet mais également à rappeler qu’une personne autiste reste une personne comme les autres.