People

La petite-fille de Johnny Hallyday a donné ses raisons dans Madame Figaro.


Le 16 mars, Ilona Smet surprenait son monde en postant une photo d’elle en studio pour un projet encore tenu secret. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour agiter la toile et faire apparaître des rumeurs concernant un potentiel album. La jeune mannequin de 22 ans allait-elle, comme ses illustres grands-parents, se lancer dans la chanson ? Dans une interview donnée à Madame Figaro, elle a expliqué pourquoi ce ne serait pas le cas.

Sang pour sang 

C’est indéniable, la musique coule dans ses veines. Pour elle, l’héritage laissé par Johnny Hallyday, mais aussi par son père David et Sylvie Vartan, est « trop lourd ». « Toute notre vie en était imprégnée. Il y a toujours quelqu’un qui faisait un concert. Quand ce n’était pas notre père, c’était notre grand-mère ou notre grand-père », explique-t-elle au magazine.


Des projets pleins la tête

Des moments qu’elle décrit comme « magiques », mais qui ne vont pas définir sa vie professionnelle. Alors qu’elle vient d’annoncer qu’elle est la nouvelle égérie de la marque Mixa, Ilona a d’autres projets en tête. Elle confie vouloir être « vétérinaire, danseuse, styliste ou décoratrice d’intérieur ». Quoiqu’elle choisisse, nul doute que son avenir s’annonce radieux.