People

Le 20 février, le casting 5 étoiles du film était à Londres pour une avant-première… et une polémique.


Placés sur un rooftop avec une vue imprenable sur la capitale anglaise, Jennifer Lawrence, Matthias Schoenaerts, Jeremy Irons, Joel Edgerton et le réalisateur Francis Lawrence ont bravé un froid mordant pour taper la pause. Mais à la vue des photos, quelque chose d’anormal a été remarqué et (vivement) critiqué par les internautes : l’actrice portait une robe fendue signée Versace avec un décolleté plongeant, alors que les acteurs étaient chaudement vêtus. Le symbole de la misogynie hollywoodienne dans toute sa splendeur selon certains. De l’appât du gain pour d’autres.

Cliché(s)

"Sans faire de bruit, ceci est une image tellement déprimante (et révélatrice). Notamment parce que j'ai été dehors aujourd'hui et qu'il fait super FROID", commente une utilisatrice sur Twitter. "Cela montre bien le fait que l'industrie du cinéma impose aux femmes d'être sexy, même quand la situation ne s'y prête pas", analyse une autre. De nombreuses publications pointent ainsi du doigt une inégalité femme-homme qui va bien plus loin qu'un simple cliché.

Robe Versace et froid de canard

D'autres estiment que Jennifer Lawrence n'est pas du genre à se laisser faire. La raison doit donc être ailleurs. Elle aurait tout simplement accepté de poser ainsi dans le cadre d'un deal promotionnel avec Versace. Malgré un froid de canard. La marque, qui a fourni la robe noire à l'actrice, a en effet rapidement postée une photo de son égérie sur le réseau social. "Elle a la possibilité de porter du Versace gratuitement. En échange, elle doit le montrer. Alors oui, c'est à l'extérieur. Oui, elle a sûrement eu froid, mais on a tous des aspects de nos jobs que l'on n'aime pas. Cela ne m'empêche pas de dormir. Il y a pire comme job", juge par exemple une internaute.