People

Un double abandon pour l'ex-femme du rockeur.

Dans une interview accordée à Gala, l'ex-femme de Johnny Hallyday est revenue sur la relation qu'il entretenait avec leur fils, David. Dès le début de l'affaire sur le testament du rockeur, Sylvie Vartan n'a pas hésité à défendre leurs deux enfants. "Je n'ai pas eu d'autre choix que celui de m'exprimer car on a rendu publics des documents privés, relatifs à mon divorce avec Johnny, documents tronqués en plus et ça, c'est insupportable. Cette façon d'exposer les choses est terrible pour moi", peut-on lire dans le magazine.

Lors de l'interview, elle explique qu'elle ne comprend pas pourquoi Johnny avait décidé d'écarter David et Laura de son testament. Pour la chanteuse, c'est un deuxième abandon : "Orphe­lin de père, David Hally­day l’est depuis quelques années déjà", affirme-t-elle. En effet, elle explique que lorsque David était enfant, son père était fort absent en raison des tournées et de son succès artistique. Il a donc passé peu de temps à leurs côtés et David a donc dû grandir sans père.

Pour rappel, Johnny avait fait une tentative de suicide à sa naissance. Un fait qui a longtemps touché la famille. Mais Sylvie Vartan assure qu'il était fier de la carrière de leur fils.

Elle regrette cependant que Johnny n'ait pas pris en compte qu'il avait "quatre enfants, pas deux. Quatre", martèle-t-elle dans Gala. Elle déplore la tournure des événements et la mise à l'écart des enfants de la star.  "Naturellement, après, quand, depuis qu'on est enfant, on écoute les disques de son père, quand les premières chansons sur lesquelles on apprend à jouer de la batterie sont celles de son père et qu'on vous dit que, désormais, il va falloir lever le doigt et demander l'autorisation pour les écouter... Ce n'est même plus une affaire d'héritage, c'est juste inimaginable, impensable !", estime-t-elle.