People

L’actrice italienne riposte dans un communiqué bien senti.


Le 3 mai dernier, Monica Bellucci faisait les gros titres des médias suite à un article sorti dans Médiapart accusant l’actrice italienne d’évasion fiscale. La star est soupçonnée de ne pas avoir honoré le paiement de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur la fortune entre 2010 et 2013. Les accusations dont elle est l’objet parlent également d’une résidence fictive à Londres et de placement des avoirs en Suisse et au Luxembourg.

Ce lundi, l’ex-femme de Vincent Cassel riposte dans un communiqué transmis à l’AFP. "Bien que mes activités professionnelles s’exercent pour l’essentiel hors de France, j’ai choisi la résidence française. À ce titre, je paie mes impôts en France. Lors du dernier contrôle de ma situation fiscale, j’ai transmis au fisc français tous les éléments d’information demandés et nécessaires pour régler ce dossier. Je suis entièrement à jour de mes obligations vis-à-vis de la France. Dès lors, je ne peux que déplorer la diffusion d’informations racoleuses et à ce point approximatives prenant prétexte d’une procédure purement technique pour agiter à mes dépens le chiffon rouge de l’évasion fiscale."