People Thierry Beccaro se confie dans Je suis né à 17 ans, livre dans lequel le présentateur de Motus raconte son passé d’enfant battu.

"Si ce témoignage peut lever un seul voile jeté sur une violence familiale, écrit Thierry Beccaro dans son livre Je suis né à 17 ans (éditions Plon) et dont Le Parisien révèle quelques extraits, alors j’aurai le sentiment d’avoir accompli mon devoir."

À 61 ans, le célèbre animateur du jeu Motus sur France 2 se livre sur les violences dont il a été victime entre ses 4 et 17 ans. Cible de son père, alcoolique, il n’avait jamais raconté son histoire. "Ça va surprendre plein de gens, déclare-t-il dans le quotidien. À l’écran, on voit ma bonne humeur et ma bienveillance, mais pas mes peines. Alors, je vous avoue que j’ai un peu le trac, comme avant une première au théâtre. Les gifles, les brimades, les humiliations, ça fait forcément des adultes fragilisés. J’ai toujours des peurs et un manque de confiance en moi."

"Des déluges de gifles et de coups." Voilà comment Thierry Beccaro, le jovial présentateur de Motus, décrit son enfance et se confie sur son passé de "petit garçon victime de violences physiques et psychologiques insensées." L’homme relate notamment le soir où, âgé de 17 ans, il a sauvé sa mère alors que son père la menaçait avec un fusil. "Après ça, je ne pouvais plus parler. Il m’a fallu des années pour revenir à moi. À ce moment-là, je ne savais pas que j’allais renaître. Si je n’étais pas passé sur le divan d’un psy, je n’aurais jamais pu raconter ce souvenir, tellement triste, tellement violent."