People

L’acteur français, qui joue Paul Gauguin au cinéma, s’est exprimé sur la pédophilie du peintre pour la première fois.


Interviewé par Léa Salamé dans l’émission « Stupéfiant! » sur France 2, Vincent Cassel a été invité à réagir à la polémique qui entache le film dans lequel il joue en ce moment, « Gauguin, voyage à Tahiti ». La pédophilie de Paul Gauguin y serait masquée.

« 13 ans à l’époque, c'est peut-être pas 13 ans aujourd’hui »

L’acteur de 50 ans a pris la polémique à bras-le-corps dans l’émission diffusée lundi 2 octobre. Il a minimisé, en quelque sorte, le comportement de l’homme à qui il prête ses traits. « 13 ans à l’époque, c'est peut-être pas 13 ans aujourd’hui », a-t-il expliqué dans une tentative de mettre les choses en perspective. « Certes c’était archaïque, c’était complètement fou, mais c’était comme ça », a-t-il ajouté au micro de Léa Salamé.

La pédophilie masquée

Pour certains, le film est coupable de masquer la pédophile du peintre français lors de ses années tahitiennes. Paul Gauguin avait en effet pris pour compagne une fillette de 13 ans, originaire de l’île paradisiaque. Cette tendance serait atténuée dans le long-métrage. Le rôle de cette « épouse » enfantine aurait été volontairement vieilli par le réalisateur, Édouard Deluc. Pour rappel, la polémique a été lancée par le site Jeune Afrique à la sortie du film en salles le 20 septembre.