People C'est un document rare, sensible et révélateur des dernières intentions du chanteur. Le document titré "Last will and testament of Jean-Philippe Smet" ("Dernières volontés et testament de Jean-Philippe Smet"), été obtenu par la rédaction française de Le Point. Rédigé le 11 juillet 2014 à Los Angeles, devant notaire et témoins, le document confirme ce que les dernières infos sur le dossier du testament Johnny évoquent : le chanteur lègue toute sa fortune à sa femme Læticia.

Pourtant, ce document n'est pas le seul rédigé par Johnny. Ainsi, il s'agirait de la troisième version de son testament, après une première rédigée en 2011 en Suisse et en 2014 à Marne-la-Coquette, autour de Paris, là où le couple Hallyday a une résidence. Cette version "française" du testament de Johnny a été rédigée trois mois avant la version californienne qui fait actuellement foi.

Dans le dernier document, Johnny semble anticiper les reproches que lui font ses enfants David et Laura actuellement. "Je ne prends expressément aucune disposition dans ce testament ou dans aucun autre document à l'intention de mes enfants David Smet et Laura Smet, auxquels j'ai déjà fait des donations par le passé."

La moitié d'une résidence à 20 millions d'euros pour David, 5 000 euros par mois pour Laura

Selon les indiscrétions récoltées par l'hebdomadaire français, Johnny a fait don de son vivant de la moitié d'une propriété de 1 000 m² comprenant une résidence 400m². Située dans le très luxueux 16e arrondissement de Paris, dans le quartier de Villa Montmorency, cette résidence vaudrait aujourd'hui pas moins de 20 millions d'euros.

Du côté de Laura Smet, Johnny l'aurait également aidé, et même plutôt deux fois qu'une. Il est ainsi intervenu pour l'achat de deux appartements situés à Saint-Germain-des-Près, dont le dernier de 100m² a été financé à hauteur de 400.000 euros par son père. Et on peut même parler de "Win for Life" pour Laura puisqu'elle perçoit par ailleurs une rente de 5 000 euros par mois depuis 2004.

Qu'en est-il du testament actuel ?

Si le testament ne prévoit rien de spécifique pour les enfants, ce qui est autorisé aux Etats-Unis, mais pas en France, il se pose la question de l'application territoriale du testament. S'il était finalement reconnu que le testament devait être appliqué en France et donc selon la loi française, les quatre enfants de Johnny devraient se partager chacun 18,75% du patrimoine de la star évalué entre 20 et 30 millions d'euros. Problème pour David et Laura, ce qu'ils ont déjà perçu auparavant leur sera de toute façon retiré de ces 18,75%...