Psycho et bien-être

Vous pensiez avoir échappé au coup de froid hivernal mais il vous assaille en ce début de printemps? On vous donne 12 pistes pour s'en sortir avec l'aide de notre naturopathe et chroniqueuse Alexandra Goemaere.

Tendez l'oreille et écoutez vous/votre enfant/mari/femme/collègue... il ne parle pas, il tousse ! Ou il se mouche, respire fort à cause de son nez bouché et déglutit en râlant à cause de son mal de gorge. C'est de saison malheureusement et l'air sec dû aux pièces moins aérées et au chauffage met notre système ORL à rude épreuve.

Que faire ? baissez d'un demi-degré le chauffage, humidifiez la pièce de vie, aérez absolument régulièrement vous aideront très certainement. Autres pistes auxquelles on pense peu : boire beaucoup d'eau pour être bien hydraté et se reposer (le corps se défend mieux alors) mais aussi se laver les mains très souvent pour ne pas en rajouter côté microbes, votre organisme est assez affaibli comme ça !

Mais quand le mal de gorge (ou la rhinite) est là et bien là, on peut aussi agir naturellement pour un soulagement efficace.

Alexandra Goemaere, naturopathe, a passé en revue les "trucs" qui marchent ! Vous pouvez découvrir aussi sur son site plein d'autres astuces pour se booster l'hiver.


L’échinacée

Elle est réputée pour réduire la gravité et la durée des symptômes du rhume et pour prévenir la grippe. Cette plante stimule l’immunité, elle augmente la production d’anticorps, réduit l’inflammation et favorise la migration des globules blancs vers les sites de l’infection.

Mais il est important de commencer la prise d’échinacée dès les premiers signes d’infection.

>> Faire infuser 1 g de racines ou de parties aériennes d’échinacée séchées dans une tasse d’eau bouillante, à renouveler 1 à 6 fois par jour. Il existe également des capsules et comprimés d’échinacée : prendre l’équivalent de 1 g d’échinacée 3 fois par jour.


L’eucalyptus

© REPORTERS

Cette plante a des effets bénéfiques sur les inflammations des voies respiratoires. Il permet de soulager la toux et les maux de gorge. Il a des propriétés antiseptiques et anti inflammatoires sur le système respiratoire.

En inhalation, tisane (infuser 2 à 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante à raison de 2 tasses par jour) ou huile essentielle eucalyptus radiata en olfaction, friction, massage ou interne (selon l’avis d’un spécialiste, contre indiqué aux femmes enceintes et petits enfants)

>> On en trouve dans le L52 (Lehning), des gouttes homéopathiques bourrées d'extraits de plantes comme la belladone qui font des miracles en cas de début de refroidissement ou d'état grippal.


L'ail

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’ail constitue lui aussi un remède efficace contre le rhume et les symptômes de la grippe. Il soutient le système de défense de l’organisme et favorise la résistance aux agressions extérieures.

>> Soit on le consomme directement dans l’alimentation à raison de 4 gousses d’ail frais (16 g) par jour ou 2 à 4 g d’ail séché 3 fois par jour, soit il est aussi possible d’ingérer 2 à 4 ml de teinture d’ail 3 fois par jour.


Le miel et ses amis

Tous les produits de la ruche sont également vivement recommandés tels que le miel, le pollen, la gelée royale et la propolis pour leurs propriétés antibactériennes et immunostimulantes. La propolis par exemple, une résine utilisée par les abeilles comme anti-infectieux pour assainir la ruche, est antibactérienne, antivirale, cicatrisante, anti inflammatoire et régénère les tissus.

>> On en trouve dans le Propex Express d'Ortis, qui aide bien quand vous sentez le rhume ou le froid vous tomber dessus.


Le shiitaké

© REPORTERS

Voici un super champignon venu d’Asie qui a la particularité d’augmenter la vigueur et la vitalité. Il renforce les défenses immunitaires. A consommer sans modération ou en complément alimentaire.


Le pépin de pamplemousse

Le pépin de pamplemousse est également très efficace. Il va combattre les refroidissements en renforçant nos défenses. C’est un antibactérien, antiviral et antifongique remarquable. S’utilise en interne et en externe.


Les tisanes de grand-mère

© REPORTERS

Miel et citron. La combinaison du miel et du citron permet de soulager l’irritation de la gorge. Le miel pourrait également inhiber la reproduction des bactéries dans la gorge.

Tisane au gingembre (Zingiber officinale). Cette tisane « réchauffante » classique permet de soulager les symptômes du rhume. Faire infuser 1 c. à soupe de gingembre frais râpé dans 250 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes.

Tisane à la cannelle (Cinnamomum zeylanicum). Infuser 1 c. à soupe de cannelle en poudre et 2 gousses d’ail dans 250 ml d’eau bouillante durant 20 minutes. Aromatiser avec un peu de miel et de citron. Boire de 1 à 3 tasses par jour.