Psycho et bien-être

Nous voilà en décembre et avant des vacances bien méritées! Nous allons traverser une période stressante faite de contrôles et d’examens.


Nathalie Vancraeynest, coach scolaire et parental, nous apporte ses conseils pour s'en sortir pendant cette période ô combien stressante de l'année.

​Parents et enfants tous stressés pour les examens ?

Pourquoi les examens génèrent-ils plus de stress que les autres évaluations ? Dans la vision des parents et des élèves, les examens représentent un enjeu important en ce qui concerne les notes. Ils regroupent aussi plus de matière et ont une durée plus longue que les évaluations en cours d’année. Plus nous percevons quelque chose comme vital, plus nous sommes stressés. Nous redoutons les jugements extérieurs et souvent nous confondons résultats et valeur personnelle !

Comment faire du stress un allié ?

Le stress est une réaction biologique de notre organisme, indépendante de notre volonté. Il permet à celui-ci de s’adapter. Dans le cas des examens, le stress nous aide à tenir le coup sur la durée. Nous pouvons donc préparer nos enfants et adolescents ! L’organisme soumis au stress va produire une série de substances i pour passer à l’action ou tenir le choc. À eux de profiter de cette poussée d’hormones en mobilisant leurs ressources psychiques, ce que les sportifs appellent le mental.

Préparez-les en prenant le temps de remettre en mémoire les contrôles, les interrogations, les compétitions sportives… réussies. L’expérience de ces réussitesii devrait les aider à surmonter leurs appréhensions. Passez en revue les stratégies qu’ils ont utilisées pour atteindre ce résultat et pensez à reproduire celles-ci. Si votre enfant a tendance à attribuer ses échecs à des causes extérieures : la malchance, un professeur qui ne l’aime pas… Il réagira moins efficacement que s’il se sent impliqué et responsable de ses résultats.

© UNSPLASH

Nous pouvons donc limiter les effets du stress par une bonne préparation mentale et une hygiène de vie équilibrée. Dans la gestion du stress, le sommeil est capital. Durant la nuit, notre cerveau compile, range, lie les informations reçues dans la journée. C’est aussi une période de récupération. Un sommeil de mauvaise qualité, insuffisant, empêchera la concentration de votre enfant. Les enfants et adolescents épuisés auront tendance à bâcler pour terminer au plus vite.

Évitez les petits-déjeuners trop sucrés qui immanquablement provoqueront une chute de la glycémie et une chute de la concentration. Privilégiez les céréales et le pain complet, les garnitures protéinées, les fruits frais aux jus. Pour fonctionner, notre cerveau a besoin d’être bien hydraté. Apprenez donc à vos enfants à boire de l’eau et limitez les autres boissons.

​Apprendre efficacement !

Le coach scolaire, que je suis, sait que les baguettes magiques ne fonctionnent pas pour apprendre ! Les matières étudiées la veille pour le lendemain s’évanouiront rapidement. Indépendamment du type d’intelligence préférentiel, retenir pour utiliser demande de la répétition, de la transformation. Apprendre nécessite des allers- retours entre la perception et les évocations personnelles. De plus, pour être performant lors de la production, de l’évaluation, l’apprenant devra poser les bonnes intentions. iv

​ Les effets du stress sur le cerveau

Les neurosciences se sont emparées du sujet et nous disposons à l’heure actuelle une multitude d’études. Celles-ci en viennent toutes aux mêmes conclusions. Toutes les situations qui stressent un enfant de façon prolongée handicape son développement cérébral. Cela entraîne des difficultés d’apprentissage, des difficultés dans la prise de décision, dans la régulation des émotions…

​Utiliser son corps pour minimiser le stress

Apprenez à vos enfants à respirer. Le premier réflexe en cas de stress c’est de s’appliquer à respirer de façon lente et profonde en vidant bien les poumons. Pensez aux applicationsiii pour commencer. Une pratique quotidienne et régulière génère de meilleurs résultats.

Montrez à vos enfants, à vos adolescents, quelques mouvements de « Brain Gym », comme le cross-crawl (mouvement croisé qui améliore l’apprentissage), le mouvement de Cook (qui calme et améliore l’estime de soi). Pratiquez régulièrement les quatre exercices de base pour en retirer les pleins bénéfices.

Prenez du plaisir à apprendre ! C’est le moyen le plus efficace pour réussir !