Psycho et bien-être

Méditation, massages, yoga... Et si, pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête, on se mettait à l'ayurvéda ?


Quand on entend parler d'ayurvéda, on pense généralement aux massages à base d'huile chaude proposés par les spas chics et autres instituts de bien-être. Pourtant, cette médecine traditionnelle indienne détient bien d'autres secrets enfouis dans ses manuscrits.

Traduit du sanskrit, "Ayurvéda" vient de "ayur" qui signifie "vie" et de "veda" qui veut dire "connaissance". Son objectif, en tant que médecine holistique, est d'établir un équilibre absolu entre le corps, l'esprit et l'âme. “Avec l'ayurvéda, on cherche à soigner le corps, équilibrer l'esprit et se rapprocher de l'âme, notre conscience plus subtile, car nous sommes bien plus qu'une enveloppe charnelle", explique Caroline Favre, professeure de yoga et thérapeute ayurvédique. Parce qu'elle fait appel à de nombreuses techniques comme la phytothérapie, la diététique, le massage, la méditation ou encore le yoga, l'ayurvéda peut se pratiquer au quotidien et sous différentes formes, tout en s'adaptant aux individus et à leur environnement.

Vieille de plusieurs millénaires, ce qui fait d'elle l'une des plus anciennes médecines holistiques au monde, l'ayurvéda incarne avant tout une philosophie et un art de vivre. "C'est une science de l'individu qui vient soigner le malade et non la maladie", précise Caroline. "Comme chacun est unique, avec ses particularités physiologiques et émotionnelles, chaque traitement doit être personnalisé."

Basée sur le prāṇa, "l'énergie vitale qui circule dans le corps, anime l'esprit et insuffle la conscience", l'ayurvéda est régie par la théorie des cinq éléments. "Tout ce qui existe dans l’univers est composé des cinq éléments et leurs propriétés sont essentielles pour comprendre l’harmonie ou le déséquilibre dans le corps humain", indique Caroline. Sans la Terre, l'Eau, le Feu, l'Air et l'Ether, l'ayurvéda ne peut définir le "Prakriti" et les "Doshas" qui déterminent notre constitution de base et l'état d'équilibre qui garantit notre bonne santé.

Si comprendre et assimiler les préceptes de l'ayurvéda semble long et fastidieux, il existe des rituels simples qui permettent d'intégrer petit à petit la pratique dans son quotidien. Notre spécialiste nous en livre quelques-uns.


Le nettoyage des cinq sens

En ayurvéda, bien démarrer la journée se révèle essentiel. Plutôt que d'allumer la radio et de s'atteler directement à la table du petit déjeuner, la médecine ayurvédique préconise un rituel bien précis afin de réveiller le corps et l'esprit en douceur. En guise de toilette matinale, "le nettoyage des cinq sens permet de nettoyer les organes sensoriels et d'harmoniser les éléments", explique la thérapeute. Il consiste à se nettoyer méthodiquement les différentes parties du visage avant de commencer ses activités de la journée. D'abord les oreilles, en massant le pavillon avec de l'huile de sésame. Puis, la peau avec de l'eau fraîche. Les yeux, avec de l'eau florale de bleuet ou d'orange. La langue, avec un gratte-langue ou une cuillère, afin d'éliminer les bactéries et autres toxines accumulées pendant la nuit. Puis le nez, en se rinçant les narines avec de l'eau salée. "Pendant les périodes de froid, il est particulièrement important de faire ce genre de nettoyage interne afin de prévenir les microbes et les maladies", prévient l'experte.

© Motoki Tonn / Unsplash

Le bain de bouche à l'huile végétale

Appelé "gandush", ce geste ancestral consiste à garder en bouche une cuillère à soupe d'huile de sésame pendant 5 (pour les plus pressés) à 20 minutes (pour les plus aguerris). En plus d'entretenir les dents et les gencives, cette routine aurait des effets bénéfiques sur la santé en général. « Les bains de bouche à l’huile renforcent les os de la mâchoire, la voix, épanouissent le visage, embellissent les lèvres, donnent davantage de goût aux aliments, et purifient la parole », lit-on notamment dans le Charaka Samhita, texte phare de la médecine ayurvédique.


La première gorgée d'eau

Une fois les organes sensoriels nettoyés, Caroline conseille de boire un verre d'eau tiède agrémentée de citron, de miel, d'aloe vera ou d'épices. "Contrairement à l'eau chaude ou froide qui demande au corps un certain effort de digestion, l'eau tiède est idéale car facilement assimilée par l'organisme", explique-t-on. Le rituel du verre d'eau tiède permet également de mettre en route le système digestif, ajoute Caroline, "car en ayurvéda, si notre organisme est correctement réglé, on est censé aller à la selle tous les matins".


Le yoga et la méditation

Dans une société constamment sollicitée et qui court à toute allure, l'ayurvéda insiste sur l'importance de ralentir la cadence et de se recentrer sur soi. Pour cela, elle invite donc à pratiquer régulièrement la méditation et le yoga, deux outils précieux pour entretenir son corps, se détendre et lutter contre le stress du quotidien. "Le yoga et la méditation sont des supports à l'ayurvéda, au même titre que l'aromathérapie ou la phytothérapie (…) qu'on utilise pour faire du bien au corps et à l'esprit", précise Caroline avant de rappeler que derrière les formes classiques de yoga que l'on connaît, il en existe une multitude d'autres à explorer.

© Christine Hume / Unsplash

L'auto-massage

Tête, dos, jambes, fessiers, ventre... Il existe de nombreux massages ayurvédiques qui préviennent les maux causés par les déséquilibres de nos modes de vie. Ceux-ci permettent d'éliminer les toxines du corps, de dénouer les tensions musculaires, d'aider les organes à bien fonctionner et de débarrasser son mental des émotions négatives. Pour un massage simple à réaliser soi-même, Caroline suggère « l'Abhyanga », un massage à base d'huile chaude (de sésame par exemple, chauffée entre 37 et 40 degrés, jamais froide et pas trop chaude pour une meilleure assimilation). "Il faut se dire que l'huile c'est de l'amour que l'on se donne à soi-même. Donc plus il y a d'huile, plus il y a d'amour", lance-t-elle avec le sourire. Excellent pour la peau, l'Abhyanga stimule également la circulation sanguine et améliore la qualité du sommeil. L'auto-massage peut se faire le matin avant de prendre sa douche mais aussi le soir : ça aide à décompresser et à bien dormir !