Psycho et bien-être Cette semaine, sortie de mon nouveau livre oblige, je vous parle des relations toxiques et de comment en sortir afin de construire des relations saines et sereines. Par Julie Arcoulin, spécialiste en développement personnel et relationnel.


Dans une chronique précédente, je vous donnais les clés pour reconnaître une relation toxique. Cette fois-ci, il me semble intéressant de définir une relation saine et épanouie afin de vous donner la perspective qui vous permettra de vous donner envie de vivre ce genre de relations. Quelques critères d’une relation saine :

  • chaque protagoniste se sent bien et libre d’être lui-même

  • l’équilibre règne en maître

  • tout le monde y trouve son compte

  • chacun est respecté et reconnu à sa juste valeur

  • tensions, angoisses et mauvaise ambiance existent mais rarement et sont facilement gérées

  • chacun est autonome et indépendant

Prenez un moment afin d’identifier ce qui définit, pour vous, une relation saine et équilibrée. Qu’avez-vous envie de vivre ? Vous êtes mieux placé(e) que n’importe qui pour définir les critères d’une relation.

A contrario, une relation toxique vous prend beaucoup d’énergie, vous pourrit la vie, vous fait ruminer pendant des heures, vous fait vous sentir mal et sans énergie. Ce genre de signaux doit vous alerter et vous faire prendre un pas de recul afin d’y voir plus clair.


Quelles relations a-t-on le droit de remettre en question ?

Absolument toutes. Familiales, amicales, professionnelles, fraternelles, amoureuses et celles que j’oublie. Aucun lien de quel ordre que ce soit ne donne le droit d’infliger quoi que ce soit ou n’est un prétexte pour maintenir une relation toxique.

Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais réfléchissez à ce que vous diriez à votre meilleur(e) ami(e) si elle/il vous racontait les choses atroces que son père, sa mère, son mari, sa femme, sa sœur, son boss lui fait subir. Ne lui diriez-vous pas d’y mettre un terme ? Alors pourquoi vous vous infligez ça ?


Les outils pour commencer à assainir ses relations

  • Faites connaissance avec vous-même : se connaître, cela veut dire être honnête avec soi-même. Ne pas avoir peur de faire la lumière sur les schémas que vous répétez, les regarder en face et décider de mettre des choses en place pour en sortir. Se connaître, cela permet aussi de ne pas reprocher à l’autre les choses qui ne vous appartiennent qu’à vous. La pression relationnelle s’en trouve fortement baissée et la relation respire.

  • Soyez bienveillant envers vous : la première relation que nous devons travailler, c’est notre relation à soi. Nous sommes notre pire juge, exigeant et intolérant envers nous-même. Nos relations en général gagneraient beaucoup si notre relation à soi était en meilleur état.

  • Respectez-vous : ça à l’air simple dit comme ça, mais ce ne l’est pas tant que ça. Se respecter, cela veut dire être connecté à ses besoins, à ses envies, à ses valeurs. Suffisamment connecté pour ne laisser rien, ni personne, nous faire dévier de nos besoins profonds.

  • Osez être vous-même : depuis la plus tendre enfance, il nous arrive d’adapter nos comportements afin d’obtenir certaines choses, afin d’être aimé, afin de faire partie d’un groupe,… Ces stratégies nous font créer un faux-« nous » avec lequel nous évoluons. Mais ce n’est pas le reflet de ce que nous sommes profondément. Une fois que vous vous connaissez mieux, vous pouvez être davantage vous-même et tout le monde y gagne.


Prenez l’engagement envers vous-même de sortir des relations toxiques

Arrêter les relations toxiques est à la fois facile et difficile. Cela suppose de sortir des schémas que vous répétez, cela suppose que vous vous remettiez en question, de sortir de votre zone de confort, de faire une traversée du désert dans laquelle vous devrez appréhender la solitude que vous redoutez tant.

Il vous faudra amorcer les changements qui s’imposent pour déprogrammer vos modes de fonctionnement et en installer de nouveaux. Avant de commencer à faire ce grand nettoyage, on a souvent l’impression qu’il est impossible. Puis, un jour, on s’y met. Millimètre après millimètre. Les changements provoquent des résultats, cela vous encourage, vous rencontrez de nouvelles personnes, vous goûtez aux relations équilibrées et saines et votre vie change. Prenez cet engagement envers vous-même et soyez assuré(e) que la vie vous enverra de jolies surprises.

À la semaine prochaine.

Atelier « J’arrête les relations toxiques ! » - Suivez-moi sur Facebook

>> Lire aussi l’ouvrage de Julie Arcoulin « Débarrassez-vous des relations toxiques », Idéo, 226 p.