Psycho et bien-être Euh, pardon ? Oui, tout à fait, en faire moins, en moins de temps, n’est-ce pas une bonne résolution ça ?


Oui, tout à fait, en faire moins, en moins de temps, n’est-ce pas une bonne résolution ça ?  Parce que le tout ou rien, ça finit toujours par être rien. Pour réussir sur le long terme, la clé c’est de trouver la formule facile, qu’on aura envie d’adopter pour toujours, qui s’intègre avec aisance dans notre quotidien. Tout comme avec le régime idéal (qui n’existe pas), les formules rapides et extrêmes ne sont pas soutenables et tout résultat obtenu sera provisoire.

Testons une approche facile et courte pour le mois à venir pour voir si ça marche mieux que la résolution de l’an passé !

L’idéal est d’intégrer cette routine dès le matin, pour ne pas trouver des excuses plus tard dans la journée comme la fatigue ou d’autres priorités. Et ce, tous les matins de la semaine, sinon on remettra ça au lendemain. En extérieur pour l’air frais, juste à côté de chez soi, il suffit d’une bonne paire de chaussures et des vêtements adaptés à la météo. On simplifie au maximum pour ne pas perdre de temps ni de motivation.

On sait maintenant qu’il est beaucoup plus efficace de faire des séances courtes en alternant des intervalles très intensifs avec des intervalles de récupération. Ainsi en 15 minutes, on travaille mieux son corps qu’en une heure de cardio, on gagne du temps et les bénéfices sont nombreux :

- On continue de brûler des graisses dans les 24 heures qui suivent l’effort

- C’est bon pour le cœur qui gagne du coup en endurance lorsqu’il faut prolonger l’effort

- On perd du poids, mais pas des muscles car cela puise dans les réserves graisseuses

- Ca booste le métabolisme et stimule l’hormone de croissance pendant les 24 heures qui suivent. Ceci est un très grand atout car l’hormone de croissance (qui décroit avec l’âge) nous permet de brûler plus de calories (jusque 300 par jour) et ralentit le vieillissement.

- C’est facile à exécuter où que l’on soit

- Même si sur le moment c’est douloureux et essoufflant, c’est très gratifiant car les résultats sont rapides.

Alors en pratique, comment fait-on ?

L’idéal est de s’échauffer par une marche rapide et quelques étirements. Ensuite, il s’agit d’adopter un ratio 2 :1 d’effort intense contre récupération ou l’inverse selon votre niveau d’entraînement, soit par exemple courir à une allure modérée, puis sprinter le plus vite possible, jusqu’à essoufflement total, et revenir à l’allure modérée le temps de récupérer, et recommencer jusqu’à l’écoulement du temps imparti. L’important est de s’essouffler.

Les plus pressé(e)s apprécieront la formule Tabata : 20 secondes intenses + 10 secondes de récupération x 8. Ça peut être avec le sprint, la corde à sauter, les burpees …Et s’il y a une tempête de neige, il reste les escaliers : monter les marches 3×3 c’est le sprint, et les descendre c’est la récupération.

Donc pas d’excuses cette année, on sera tous en forme !

>> Retrouvez les conseils de la coach santé bien-être et minceur Aline Ways sur alineways.be