Psycho et bien-être

Il y a ceux qui sont naturellement minces, et puis les autres, pour qui il existe une lutte permanente entre l’assiette et la balance. Ces minces n’ont pourtant pas l’air de se priver ou de suivre une diète particulière... Alors quel est leur secret ? Ils pratiquent le hara hachi bu. Explications de notre chroniqueuse, coach en nutrition Aline Ways.


Cette philosophie confucéenne consiste à s’arrêter de manger à 80% de satiété, et se pratique essentiellement au Japon, notamment à Okinawa, réputé pour son grand nombre de centenaires en bonne santé. La logique est la suivante : lorsque l’on mange à 100% de satiété, on étire son estomac. Donc pour atteindre le même degré de satiété au prochain repas, il faudra remplir un espace plus important, donc manger davantage. Ce cycle continue et l’on grossit, forcément! En pratiquant l’hara hachi bu, vous préservez la forme de votre estomac.

Comme il n’y a pas que les Japonais qui soient naturellement minces, cela veut dire que l’hara hachi bu est pratiqué chez nous sans le savoir ! Humm, alors comment font-ils, les minces chez nous?

Avant d’arriver à la fin de leur assiette, ils s’arrêtent, ils posent leurs couverts et se demandent s’ils ont encore faim, et comment ils se sentiraient avec une bouchée de plus ! Oui, ceux-là viennent d’une autre planète alimentaire ! La plupart d’entre nous a appris à toujours finir son assiette. La récompense était un dessert. Nous ne décidions pas du contenu ou de la quantité de son assiette. L’inconvénient est que l’on ne connaît pas ses besoins, et l’on n’apprend pas à "écouter son corps".

Beaucoup d’entre nous n’ont aucune idée de ce à quoi correspond une satiété de 80%. Certains savent qu’il faut 20 minutes pour que le signal de satiété (100%) soit communiqué. 

Alors comment savoir quand il faut s’arrêter?

Il faut parfois 15 à 20 repas pour reprogrammer les muscles de l’estomac à s’habituer à moins de nourriture, et il faut avoir un peu de persévérance. Pour commencer cette reprogrammation, essayez de vous arrêter à la moitié du repas pour voir comment vous vous sentez. Si l’on commence à « sentir » son estomac, c’est qu’on est à 80%. On peut aussi essayer de manger jusqu’à ce que l’on n’ait plus faim, plutôt que jusqu’à la satiété.

Des infos sur le blog de Aline Ways