Psycho et bien-être Ces derniers temps, tout le monde ne parle plus que du kintsugi. Cet art japonais nous aiderait en effet à être plus heureux. Même la star Beyoncé serait une adepte. Zoom sur cette tendance qui fait du bien.


Le Kintsugi, c'est quoi?

A la base, le kintsugi est une technique japonaise mise au point au XVème siècle qui vise à réparer les objets cassés en utilisant de la laque d'or. Plutôt que d'essayer de masquer à tout prix le rafistolage d'un objet, le kintsugi l'assume et le met en avant. Les décorations réparées deviennent même plus belles que les originales. Il se murmure d'ailleurs qu'à l'époque où cette technique s'est répandue, plusieurs marchands d'art auraient fait exprès de casser leurs bibelots pour pouvoir les réparer de cette façon et suivre la tendance.

Aujourd'hui, le kintsugi est plus qu'un art décoratif mais est devenu une philosophie de vie.

Un art qui colle parfaitement à la tendance "récup" puisqu'il privilégie le recyclage d'un objet plutôt que l'achat d'un neuf.


Le Kintsugi, une manière d'être mieux dans sa peau

Se préparer à une nouvelle vie

Pour que les objets soient correctement réparés, l'une des étapes essentielles est de rassembler les morceaux qui le constituent et de les laver correctement. D'un point de vue psychologique, faire le point sur les choses qui nous ont brisé(e) est une première étape pour parvenir à les surmonter. Faire le bilan de ce qui va et ce qui ne va pas, ce qui nous rend heureux ou non est déjà une manière d'avancer et de reprendre du poil de la bête.

Assumer ses complexes

On n'essaie pas de cacher qu'à un moment l'objet s'est cassé mais on se sert de son histoire, de ses brisures pour le rendre plus beau qu'avant. On est fier de notre objet tel qu'il est aujourd'hui et on le met en valeur dans notre décoration.

Si on transpose ce principe à notre vie de tous les jours, il est possible d'en tirer de précieux enseignements. Quand on applique du font de teint tous les jours, on s'évertue à gommer tous les "défauts" de notre peau. Le kintsugi nous incite au contraire à les mettre en avant ou, du moins, à ne plus les masquer avec autant d'acharnement. Il encourage à se montrer tel(le)s que l'on est et à s'assumer pleinement. On ne cache plus ses complexes, on en fait une force ! Et les exemples sont nombreux. Vous trouvez que vos jambes ne sont pas assez bronzées? Qu'avez-vous tendance à faire? A mettre des bas couleur chair ! Si c'est un fashion faux-pas selon Cristina Cordula, c'est surtout un artifice derrière lequel on se cache plutôt que de se montrer au naturel.

Le kintsugi, vous l'avez compris, vous incite à vous habiller comme cela vous plait, sans passer des heures à chercher LE vêtement qui cachera les parties de votre corps qui ne vous plaisent pas.


S'ouvrir aux autres

Parfois, quand on casse un objet, il se peut qu'on ne retrouve pas tous les morceaux. Comment faire alors pour le recoller? Il suffit de prendre un morceau ailleurs et de l'insérer dans notre création!

Selon Céline Santini qui a écrit un livre sur le sujet intitulé "Kintsugi, l'art de la résilience", "les plus belles oeuvres sont celles qui comblent les manques avec des apports extérieurs. Il se passe alors une alchimie, une symbiose entre deux morceaux qu’a priori tout éloigne, et la combinaison de deux objets banals peut même s’avérer parfois explosive ! Transposée aux réparations de l’âme, je pense que cette symbolique invite à s’ouvrir aux apports extérieurs, au-delà des peurs et des croyances. On a tous tendance à vivre repliés sur nous-mêmes, en parcourant les mêmes circuits familiers. Mais c’est souvent hors de notre zone de confort qu’il se passe les expériences les plus enrichissantes."

Sublimer ses cicatrices, peu importe le domaine

Récemment, le coach du club de foot australien Collingwood expliquait se servir du kintsugi avec son équipe. Nathan Buckley est ainsi convaincu que cette philosophie peut aider ses joueurs à accepter la défaite (ils ont perdu la finale de l'AFL). "En célébrant vos difficultés, en comprenant que vos faiblesses peuvent se transformer en force, vous deviendrez plus résilient. Vous serez alors une meilleure version de vous-même. Je n'ai aucun doute sur le fait que nous avons appliqué ça cette saison".

Des faiblesses, tout le monde en a. Le tout est de les repérer pour les transformer en quelque chose de positif. Vous avez enchaîné plusieurs râteaux dans votre vie affective? Vous avez essuyé plusieurs refus niveau boulot? Ne désespérez pas. Au contraire, servez-vous de ces échecs pour accumuler de l'expérience et devenir plus résistant.

Si vous avez l'impression que votre vie vole en éclats, le kintsugi vous encourage à recoller les morceaux pour vous créer un futur plus beau.