Psycho et bien-être

Une récente étude de l'OMS signale qu'un tiers des Belges manque d'exercice. Voici comment inverser facilement la vapeur.


4 femmes belges sur 10 et trois hommes belges sur 10 ne bougent pas assez. Un immobilisme qui, comme vous l'imaginez, n'est pas sans risque pour notre santé. Heureusement pour nous, quelques activités bien pensées sont là pour y remédier. Pas besoin de suer des litres et de malmener ses muscles : on se fait du bien sans faire de fixette sur la performance sportive. De quoi (re)trouver la motivation !

L'aquabike, la plus rafraîchissante

Faire du vélo dans l'eau, une drôle d'idée ? Oui, mais non. Ce sport né en Italie peut faire sourciller, mais sa popularité croissante devrait nous mettre la puce à l'oreille. Et pour cause : c'est top. En plus de nous rafraîchir, les mouvements réalisés pendant l'aquabike – assis, couché, gainé – sont adoucis. De la cardio efficace, sans crampes trop douloureuses. Alignés devant une coach plein de peps, on se bouge avec le sourire pendant 45 minutes. Le centre sport et bien-être Aspria Arts-Lois propose de nombreux cours collectifs pour ceux qui voudraient se jeter à l'eau.

NN Running Club, la plus connectée

De quoi enfiler ses baskets de course plus facilement. Pensée comme un club de sport numérique, la plateforme NN Running Club a été lancée à la rentrée. Au menu ? Des conseils et des défis sport et santé concoctés par des coaches s'affichent sur notre smartphone. Que l'on aille courir ou faire du vélo, que ce soit une fois par semaine ou tous les jours, l'appli s'adapte à notre train de vie et à notre niveau. Le petit truc en plus ? Nos efforts produisent une monnaie virtuelle, les NN coins, que l'on peut convertir pour s'acheter des goodies. Plus d'informations ici

© UNSPLASH

Friskis & Svettis, la plus "lagom"

Le bien-être à la suédoise au coeur de Bruxelles. Portée par des bénévoles, l'association propose des cours de fitness pour tous les âges (dès 12 ans) et tous les niveaux dans une ambiance des plus conviviales. La méthode Friskis, développée en Suède par des médecins et des kinés dans les années 1970, va vous aider à trouver la motivation. Et le sourire ! Et ici, «il ne s'agit ni de poser, ni de frimer », signale le site de Friskis & Svettis. Un (très) bon point.