Psycho et bien-être

Cette fatigue a un lien avec la digestion, mais pas que !


Juste après avoir mangé, vous avez un énorme coup de pompe, à tel point qu'il vous est difficile de vous concentrer au travail? Selon le Dr Michel Tiberge, neurologue, interrogé par Le Figaro, cela vous arrivera "même si vous ne mangez pas et buvez du café". En effet, cela n'est pas uniquement lié à la digestion : notre corps serait programmé pour ressentir de la fatigue vers 14h.

"Nous avons dans notre cerveau des horloges qui programment tel ou tel paramètre dans notre journée. Nous avons des rythmes de fatigue et de somnolence qui varient. Ils sont à leur maximum durant la nuit, lorsqu'on dort, mais il y a une seconde programmation après le repas, vers 14h ou 14h30", poursuit le responsable du Centre du sommeil de Toulouse.

Si un coup de pompe est donc inévitable vers 14h, il y a fort à parier que vous êtes systématiquement en pleine forme à 18h ou 19h. Encore une fois, c'est un phénomène physiologique.


Que faire pour éviter ce coup de pompe?

Pour le spécialiste, tout un chacun ressentira cette fatigue. Et ce, même s'il ne mange pas (et donc n'utilise pas d'énergie pour digérer) et même s'il boit du café qui est censé donner un coup de fouet. Autre mauvaise nouvelle : ce coup de mou s'intensifiera avec l'âge. 

En revanche, il existe quelques gestes que l'on peut faire pour éviter d'amplifier le phénomène. Il faut par exemple éviter les dîners riches le midi qui entraîneront une digestion énergivore. Préférez donc un lunch équilibré composé de féculents, de protéines et de légumes, rappelle le journal. Evitez également, si vous le pouvez, de travailler dans un environnement trop chaud. La chaleur a tendance à fatiguer encore plus. 

Si vous avez la chance de pouvoir faire une sieste, le spécialiste conseille de ne dormir que 20 minutes pour repartir du bon pied. S'il vous est impossible de dormir, isolez-vous quelques minutes afin de faire le vide. Une pause bien méritée qui aura un impact positif sur votre journée et votre productivité!