Psycho et bien-être

C'est le projet de deux jeunes entrepreneurs... Une première en Belgique!

Il y a trois ans, le concept débarquait à Paris (après le Japon). Depuis, en Belgique, on en rêvait... Si bien que dans quelques jours, le premier bar à sieste s'ouvrira à Bruxelles. A la base de ce projet: deux jeunes entrepreneurs soutenus par l'agence de commerce régional Atrium. PAUZzzz installera donc ses pénates douillettes dans le quartier européen le 14 novembre.

Mais pourquoi personne n'y a pensé plus tôt? Lorsqu'on sait combien la sieste est bénéfique dans une journée chargée. C'est grâce aux pauses qu'un travailleur augmente sa productivité, sa concentration et sa créativité. D'après une étude menée par l'université de Toronto, il est essentiel de prendre un bon moment pour respirer à midi. L'énergie de notre cerveau est limitée. Une fois épuisée, c'est fatal, on est moins efficace. Il existe d'ailleurs une sorte de ratio magique, mesuré par une société (Draugiem Group) à l'aide du logiciel DeskTime. Il s'agit de la règle du « 52/17 », c'est-à-dire que des séances de 52 minutes de travail doivent s'assortir de 17 minutes de pause (de véritables pauses, en s'aérant, en discutant, mais pas sur les réseaux sociaux, la tête toujours devant l'ordinateur ou le smartphone).

C'est ce que Gaêtan Oversacq et Najat Bouzalmad ont compris. Et leur nouvelle entreprise devrait faire un véritable tabac! En plein coeur du quartier européen, à côté de la place Jourdan, les deux jeunes entrepreneurs ont démarré les travaux. Un programme à découvrir dans quelques jours, mais le journal Le Soir dévoile déjà que le quart d'heure de sieste coûtera entre 7 et 17 euros et que si le client pourra bénéficier d'un simple lit, il pourra également se lover dans un lit hydro-jets.

--> PAUZzzz, rue Belliard, 166 à 1040 Bruxelles. Infos: www.pauz.be. Le "bar à sieste" sera ouvert de 10h à 18h du lundi au vendredi, avec possibilité de le privatiser en dehors de ces horaires.