Royals

Le mariage aura lieu en mai, c'est le palais de Kensington qui annonce tout cela dans un communiqué officiel.


Depuis hier, les informations concernant le prochain mariage qui aura lieu au Royaume-Uni ne cessent d'arriver depuis Kensington Palace. Modernité et réseaux sociaux obligent, la communication se fait fluide au sein du Palais ! Après l'annonce des fiançailles et l'annonce du mariage entre le prince Harry et Meghan Markle au printemps, voilà que l'on sait quand et où aura lieu ce dernier : à la chapelle St George située au château de Windsor, dans le Berkshire, en mai prochain.

On sait même qui payera ces festivités qui devraient être grandioses : la famille royale d'Angleterre, ainsi que l'énonce le communiqué.

Meghan Markle, bien que divorcée en 2013, se mariera donc devant Dieu, "Sa Majesté la Reine a donné sa permission pour que le mariage ait lieu à la chapelle St-George". Ce qui est en fait possible depuis la décision du Synode général de 2002 qui donna le droit aux "personnes divorcées de se marier dans l'Eglise d'Angleterre". Le prince Charles avait ouvert la voie en épousant Camilla Parker-Bowles, elle-même divorcée. Le couple s'étaient cependant marié uniquement civilement au Windsor Guildhall. Son fils cadet aura choisi, lui, un mariage religieux et civil.

En mai, Kate Middleton devrait avoir donné naissance à son troisième enfant; ce qui lui permettra d'assister au mariage de Harry, son beau-frère, dont elle est très proche.


La chapelle St George est un édifice royal de type gothique nichée dans le château de Windsor, à une trentaine de kilomètres à l'Ouest de Londres. Elle sert essentiellement de lieu de culte pour la reine et sa famille quand ils résident au château, mais elle a aussi été utilisée pour le mariage en 1999 du prince Edward, le plus jeune fils de la reine, avec Sophie Rhys-Jones. Près d'un million de personnes visitent cette chapelle et le château chaque année. Windsor est le plus vieux château encore habité au monde, c'est la résidence préférée d'Elisabeth II qui y a passé une partie de son enfance et qui y revient presque chaque week-end. 
Le domaine a fait l'objet récemment de 33 millions d'euros de travaux pour pouvoir accueillir plus de touristes.

© Reporters